Daoukro : Un jeune commerçant prospère abattu à la kalachnikov par deux individus à moto


Zalé Alassane a été abattu à la kalachnikov par deux individus à moto
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 04 juil. 2022
  • Visites: 740
  • Commentaires: 0
Dans la nuit du jeudi 30 juin 2022, Zalé Alassane, jeune commerçant burkinabé de 27 ans, a été abattu à la kalachnikov, alors qu'il effectuait des achats dans une boutique au quartier Gagou, à Daoukro.

On ne reverra plus Zalé Alassane, commerçant d'origine burkinabé, parcourir à moto les rues de Daoukro, ville située au centre-est de la Côte d'Ivoire et capitale de la Région de l'Iffou. Ce jeune commerçant dit-on, prospère, a été brutalement arraché à l'affection des siens, dans la nuit du jeudi 30 juin 2022, alors qu'il effectuait des achats dans une boutique au quartier Gagou de cette ville.

Zalé Alassane a été sorti de force de la boutique avant d'être abattu

La nuit des faits, rapporte la plateforme Daoukro 24, Zalé Alassane s'était rendu, aux environs de 23h30, à Gagou, dans la boutique jouxtant l'ex-Hôtel Rouge, pour faire des achats. Rejoint par deux individus à moto, il a été sorti de ladite boutique, avant d'être froidement abattu par les malfrats qui ont emporté son sac contenant de l'argent.

Le lendemain du drame, soit le vendredi 1er juillet 2022, le commissaire Coulibaly Kikoun Aimé du Commissariat de police de Daoukro a donné de plus amples explications sur ce crime crapuleux.  Il a laissé entendre que la veille, un coup de fil anonyme leur a annoncé que des coups de feu étaient entendus du côté du quartier Gagou.

« Nous nous sommes déportés sur les lieux pour en savoir plus. Lorsque nous sommes arrivés au quartier Gagou au niveau de la boutique juxtaposée à l'ex-Hôtel Rouge où le crime a eu lieu. Nous sommes automatiquement allés voir le boutiquier et après enquête de voisinage, on nous a dit que la victime serait conduite à l'hôpital pour des soins et qu'il y a deux individus à moto qui ont suivi la victime qui était également à moto et qui est allée faire des achats dans ladite boutique », rapporte Daoukro 24.

Une fois dans la boutique, Zalé Alassane a été suivi par les deux individus armés de kalachnikov qui lui ont intimé l'ordre de leur remettre son sac. « Il y a eu un refus et c'est comme cela qu'il a ét& (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Daoukro police




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour