San-Pedro : Un gendarme mis aux arrêts, le commandant de brigade débarqué


Un maréchal des logis et son chef, le commandant de brigade ont été sanctionnés (Photp d'illustration)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 04 juil. 2022
  • Visites: 886
  • Commentaires: 0
Pour avoir enfreint aux règles de la gendarmerie nationale, deux gendarmes en service à San Pedro viennent d'être lourdement sanctionnés.

Le commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le Général Alexandre Apalo entend appliquer la ‘'tolérance zéro'' pour extirper de la gendarmerie des ‘'brebis galeuses''. Deux éléments de corps d'élite, en service à San Pedro, ville du Sud-Ouest du pays, viennent d'être sanctionnés pour avoir foulé aux pieds les règles de la maréchaussée.

Le maréchal des logis mais aux arrêts de rigueur de 51 jours

Selon les sources de Soir Info, il s'agit d'un maréchal des logis en service à la brigade ville de San Pedro. Il a été mis aux arrêts de rigueur de cinquante et un (51) jours. Son chef, le commandant de brigade, a été débarqué au cours de la semaine du 27 juin au 1er juillet 2022.

A en croire le confrère, le maréchal des logis a été sanctionné pour racket.

« En effet, dans une scène filmée par un internaute, ce gendarme est aux abords d'une voie très fréquentée par les automobilistes au quartier ‘'Cité'' de la ville balnéaire de San Pedro. L'homme de la maréchaussée reçoit des conducteurs qui viennent vers lui en remettant quelque chose qui s'apparente à de l'argent qu'il met ensuite dans sa très volumineuse poche », rapporte-t-il.

(...)

Lire la suite sur linfodrome.com


film Apalo San Pedro gendarmerie racket tolérance zéro



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour