ft-ad_1
Faits divers

Yamoussoukro : Une voyageuse prise à un corridor avec une importante quantité de drogues

post-img

Avec l'engagement tous azimuts des forces de sécurité dans la lutte contre le nouveau coronavirus (Covid-19), des dealers ont cru trouver ainsi l'occasion d'écouler leurs marchandises. Erreur, car ces forces de sécurité ont également maintenu une vigilance accrue sur les corridors.

C’est malheureusement ce que n’a pas compris Mlle D. Fanta. En partant de son Mali natal d’où elle est née il y a 27 ans, elle avait rassuré ses proches de venir en Côte d’Ivoire pour avoir une vie décente et un avenir radieux. Une fois dans son pays d’accueil, Fanta change complétement de fusil d’épaule. Sous le fallacieux prétexte de faire ses affaires en tant que commerçante, Fanta devient une convoyeuse de drogues pour différents clients à Bouaflé et Yamoussoukro.

Le samedi 25 avril 2020, elle doit livrer une importante commande. C’est pourquoi, elle embarque dans un minicar. Lorsque le véhicule à bord duquel Fanta se trouve, arrive au corridor du village de Zatta, il est un peu plus de 10h. Les forces de sécurité sifflent pour un contrôle de routine. Leur attention est attirée par un (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


village client livrer lutte Côte d’Ivoire Yamoussoukro Mali drogue coronavirus Covid-19

Articles similaires