ft-ad_1
Faits divers

Abengourou : Les auteurs de l'attaque contre les directions régionales du Budget et du Contrôle financier, arrêtés

post-img
Les présumés membres du gang

Un redoutable gang de huit (8) malfaiteurs dont deux (2) femmes, a été démantelé au début du mois en cours à Abengourou. Ces malfaiteurs revendiquent l'attaque de plusieurs structures financières et domiciles privés.

Pour rappel, dans notre publication du 24 octobre 2019, nous relations la trame d’une attaque perpétrée nuitamment par des quidams sur les locaux des directions régionales du Budget et du Contrôle financier d’Abengourou. A l’occasion, des ordinateurs, les caméras de surveillance et même l’unité centrale desdites caméras, avaient été emportées. Un peu plus tard, les locaux des impôts avaient été également visités. Le mois de novembre fut un véritable calvaire pour les habitants des quartiers ‘’Hkb’’ et ‘’Lobikro’’, à l’ouest de la capitale de l’Indénié. L’arme d’un policier est même volée. Visiblement, un redoutable gang armé et bien organisé a choisi de troubler la quiétude des populations de la capitale de l’Indénié.

Et comme il fallait s’y attendre, les plaintes ‘’pleuvent’’ sur les bureaux de la brigade anticriminelle (Bac) et du commissariat du 2ème arrondissement de la ville. Une enquête minutieuse est donc ouverte. Dans leurs investigations, les limiers de la police réussissent à localiser le cerveau de la bande. Il s’agit d’un certain Traoré Ali. L’homme qui se fait passer pour un citoyen sans histoires, réside à Agnibilékrou. C’est lui qui, à la tête d’une équipe de 7 membres, envoie ses hommes sur le terrain en constituant différentes équipes armées de kalachnikov et de fusils de calibre 12 à canon scié. Et dans leur champ d’action, ils attaquent dans les localités sur toute la dorsale Est allant d’Abengourou à Bondoukou. Après chaque opération, les bandits replient à leur base à Agn (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


ville don local femmes Bondoukou Abengourou Agnibilékrou police Budget

Articles similaires