Région du Guémon : Les villages de Bangolo s'opposent au déploiement des parents d'Amadé Ouérémi sur leur sol


Goulei Hervé a annoncé une conférence de presse au cours de laquelle il entend s'étendre sur le sujet.
  • Source: Linfodrome.com
  • Date: jeu. 22 mai 2014
  • Visites: 2769
  • Commentaires: 0
Gohouo, Tahouly Gaé, Diouzon, Bah Gohouo et bien d'autres sont des villages de Bangolo où le gouvernement ivoirien entend déplacer momentanément la population qui réside dans le mont Péko. Les villageois s'y opposent.

Les ressortissants des villages environnant la forêt classé du mont Péko, dans le département de Bangolo, ne veulent pas des parents d'Amadé Ouérémi sur leur sol. En attendant de s'étaler longuement sur la question la semaine prochaine, au cours d'une conférence de presse, Gouléi Hervé, fils de la région et conseiller régional du Guémon, a dénoncé ce projet du gouvernement.

 

Nous l'avons rencontré dans un espace, à Adjamé, mercredi 21 mai 2014. En effet, il a informé que le gouvernement ivoirien entend déplacer trente-cinq (35) mille personnes vivant dans la forêt classée du mont Péko dans les villages alentours. Ce, pour une période deux semaines, le temps de leur trouver un site d'accueil définitif.

 

Le gouvernement a ainsi mandaté la ministre Anne Désirée Ouloto à l'effet de sensibiliser les populations autochtones. Dans ce sens, en ce mois de mai 2014, l'émissaire du gouvernement a déjà effectué deux visites dans le département, a relevé Gouléi Hervé. Pour qui cette action comporte des non-dits.


Lire la suite sur Linfodrome.com


village Anne Désirée Ouloto Adjamé Bangolo gouvernement ivoirien




Educarriere sur Facebook