Soukéïna, la fille d'Alpha Blondy fait de fracassantes révélations après le mariage de son père : « Il a laissé ma mère partir après plus de 25 ans de relation sans un mot, sans un sou, sans rien »
« Aidez-moi à sauver mon père »
« Dieu m'a épargné d'être à Abidjan le jour du mariage de mon père »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 25 fév. 2020
  • Visites: 3958
  • Commentaires: 0
Seulement quelques jours après le mariage d'Alpha Blondy avec Aelyssa Darragi, Soukéïna Koné, la fille de la mégastar du reggae fait de bouleversantes révélations. Dans un post sur sa page Facebook, elle étale le calvaire vécu par sa mère et elle depuis l'arrivée de Aelyssa Darragi dans la vie de son père.

On dit que le linge sale se lave en famille. J'ai essayé, croyez-moi pendant presque deux ans de réunir les miens; mais surtout de retrouver mon père.

Je pense m'être tue beaucoup trop longtemps malheureusement, par respect pour mes parents; leur vie privée ne me regarde pas, aussi pour éviter de créer un conflit publique.
Je ne retrouverai peut-être jamais ma famille, mais au moins je vivrais le cœur léger en disant ma vérité. Je tiens à préciser pour ceux pour qui l'évidence n'est pas claire que j'aime mon papa. Plus que tout au monde. Malgré tout, je le porte toujours dans mes prières. Je ne suis que lui, mais je ne suis que ma mère aussi.

Alors « choisir » entre les deux m'a bousillé l'âme. Seulement, je ne supporte pas les injustices, surtout quand il s'agit de ma douce maman, notre ange sur cette terre Ran. Je ne me bats pas contre lui mais pour lui. Je répète, je ne me bats pas contre lui mais pour lui. Dieu m'a épargné d'être à Abidjan le jour du mariage de mon père. J'ai découvert les photos des différentes cérémonies comme tout le monde sur internet. Mais une petite question me turlupine depuis...

Comment s'est-il marié alors qu'il est encore marié légalement à ma mère ? Je vis depuis presque deux ans un vrai scénario de films cauchemardesques, un enfer qui ne finit pas, une humiliation qui se déroule sous les yeux de tout mon pays et que je ne peux plus accepter. Je ne peux plus contenir ce que je ressens. Si je ne parle pas, personne d'autre ne le fera. Alors, c'est à contre cœur que je vais exposer toute la vérité. Tout ce qui s'est passé, le comment du pourquoi on en est arrivé là.

On va faire un petit retour dans le passé. Fin de l'année 2017, j'obtiens mon diplôme, je décide de rentrer à Abidjan et d'injecter tout ce que j'ai pu apprendre à l'étranger dans mon pays, surtout pour aider mon père avec la Radio qu'il vient de créer.
Le retour est triomphal, mes parents sont fièrs. Le climat à la maison est idéal, on finit le mix de l'album de Papa. Tout va bien. Le soleil brille.

J'ai rencontré Aelyssa Darragi à la radio. Elle avait fait imprimer des grandes photos encadrées de mon père et moi lors d'un concert qu'on avait fait ensemble, au stade de l'université; et elle nous les avait offertes en cadeaux. Mon père me l'a présenté comme une nouvelle animatrice et qu'il fallait que je l'aide à réaliser son émission « Secret de nuits ». Chose que j'ai faite, avec Wolbert un ingénieur de la radio, j'ai créé son générique, construire sa première émission et jusqu'à présent ma voix est encore utilisée pour le générique de son émission (si ça ce n'est pas le paroxysme de la foutaise ...). Il y'a aussi une petite parenthèse isotherique que je souhaiterai évoquer. J'ai grandi en Afrique et je sais que tout ce qui a un nom existe. Je me dis que c'est un détail &agr (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Alpha Blondy Abidjan Afrique internet Facebook




Educarriere sur Facebook