Effondrement d'un immeuble à Yamoussoukro : « Le député Séka Atsé entendu comme témoin assisté » (Avocat)

  • Source: APA
  • Date: jeu. 05 juil. 2018
  • Visites: 880
  • Commentaires: 0
Cité dans l'affaire de l'effondrement de l'immeuble qui a fait une dizaine de morts à Yamoussoukro, le député Camille Séka Atsé a été entendu, mercredi, par une commission rogatoire du Parquet de Bouaké, «comme témoin assisté», précise son avocat, Me Abdoulaye Ben Méïté dans un entretien avec la presse.

L'audition s'est déroulée au cabinet de Me Méité, sis à Cocody les 2 Plateaux-Vallon, à l'Est de la capitale économique ivoirienne. Un juge d'instruction, un commissaire de police et un greffier composent cette commission rogatoire.

« Mon client n’est pas impliqué dans cette affaire d’effondrement d’immeuble à Yamoussoukro. Il a été plutôt entendu comme témoin assisté », a précisé Me Méïté.

L'avocat du parlementaire a expliqué que suite « à la convocation du juge d'instruction de la section du tribunal de Toumodi, le Parquet de Bouaké dont relève le procureur de Toumodi, a bien voulu (...), en lieu et place du déplacement du député, demander au juge d’instruction à l’effet d’une commission rogatoire afin que le député puisse être entendu à son domicile » .

C'est en tant que conseil, à son cabinet où le député Camille Séka Atsé a élu domicile, qu' « effectivement, les agents commis aux fins de cette commission rogatoire se sont donc déployés à mon cabinet où ils ont recueillis l’audition de mon client», a ajouté Me Abdoulaye Ben Méïté.

Selon lui, «le parquet de Bouaké a fait montre d (...)

Lire la suite sur APA



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook