Dabou : Un gang de violeurs arrêté ; plusieurs machettes, couteaux et treillis saisis
• Le chef présumé de la bande et un ex-élément des FRCI, recherchés

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 17 mai 2018
  • Visites: 644
  • Commentaires: 0
Les populations du département de Dabou peuvent souffler un tant soit peu. Le visage rayonnant de nombreuses victimes rencontrées dans le périmètre du commissariat de police de la ville, le lundi 14 mai 2018, traduit un soulagement.

C'est qu'un redoutable gang qui trouble nuitamment la quiétude des habitants, par ces temps de fortes pluies, est sous les verrous. C'est le dimanche 13 mai 2018, de façon diurne, que les hommes du nouveau commissaire de police de la ville, Soro Kolotcholoman, ont lancé l'assaut à Gbougbo, village situé à environ 2 Km de Dabou.

A relire: Affaire “une mineur violée par un prêtre'' : « Voici où l’acte a été commis », la réaction de la famille de la victime présumée

Selon des informations sourcées, ces gangsters présumés, au nombre de six, dirigés par un certain Abadji Patrick, lui-même aidé par un ex-élément des Frci, mènent des attaques dans les différents quartiers de la ville. Des victimes se comptent à la pelle. Des femmes parmi sont même violées par ces criminels. Il ressort des nombreuses plaintes que ces gangsters adoptent le même mode opératoire. A savoir le casse des portes, les agressions physiques des victimes, le viol s'il s'agit de femmes et, pour finir, le vol des biens. Tout ces crimes sont commis à visage découvert.

Ce sont autant d'indices que va exploiter la police qui, par ailleurs, bénéficie d'une autre information de taille. C'est que les « bourreaux de la cité » ont pris leur Quartier général ( Qg) à Gbougbo. Plus de temps à perdre. Ainsi, le dimanche 13 mai 2018, les éléments de (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook