Biankouma / Village de Dio : Violents affrontements entre autochtones et allogènes - Plusieurs dégâts matériels - Des populations en fuite


(Photo d'archives pour illustrer l'article)
  • Source: Soir Info
  • Date: lun. 30 mars 2015
  • Visites: 2627
  • Commentaires: 0
Le village de Dio, situé dans le département de Biankouma, à l'Ouest de la Côte d'Ivoire, a connu une ambiance surchauffée le jeudi 26 mars dernier. De violents affrontements ont éclaté entre les populations autochtones Toura et les allogènes burkinabé du village, faisant plusieurs dégâts matériels et causant la fuite des Burkinabé pour se réfugier dans la ville de Biankouma.

Selon des témoins, les faits remontent au mardi 24 mars dernier. La découverte du corps sans vie d'un jeune Toura, la vingtaine environ, et répondant au nom de Benson, suscite la colère des populations autochtones contre leurs hôtes burkinabé. C'est que le corps de Benson aurait été découvert sur une parcelle de terre jouxtant les plantations des allogènes Mossi. Face à ce décès inattendu, le chef du village de Dio, Dan Ouhé Victor, à en croire notre informateur, va porter plainte à la police de Biankouma. « Les policiers ont rassuré le chef qu'une enquête sera menée afin de découvrir les coupables. Mais comme les choses duraient du mardi au jeudi, les jeunes du village qui disent être convaincus que les auteurs sont les Burkinabé, décident de se faire justice en s'attaquant à ces allogènes et en détruisant leurs plantations », explique notre interlocuteur, un habitant du village de Dio. Au vu du danger, les Burkinabé n'ont eu d'autre choix que de fuir le village, abandonnant leurs maisons et leurs plantations.


Lire la suite sur Soir Info


Côte d'Ivoire Biankouma police affrontement




Educarriere sur Facebook