Intoxication alimentaire à Kpapekou : un mort, plusieurs membres d'une famille en réanimation


Le corps de l'élève Bahoua Divine Sephora a été transféré à la morgue de Ouragahio (Photo d'illustration)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 09 mai 2023
  • Visites: 748
  • Commentaires: 0
Victime d'une intoxication alimentaire avec 4 autres membres de sa famille, Bahoua Divine Sephora, 8 ans, élève en classe de CE1, est décédée, le samedi 6 mai 2023, à Kpapekou, dans la sous-préfecture de Ouragahio.

Une affaire d'intoxication alimentaire qui a entrainé la mort d'une fillette secoue actuellement Kpapekou, village situé dans la sous-préfecture de Ouragahio, dans la Région du Gôh. 5 membres d'une même famille en sont victimes. Malheureusement, Bahoua Divine Sephora âgée de 8 ans, en classe de CE1 en est décédée, le samedi 6 mai 2023.

La nourriture consommée…

Selon nos sources, tout a commencé la veille vendredi lors des funérailles organisées à Kpapekou. Dame Bahoua s'y était rendue pour faire la cuisine en compagnie d'autres femmes du village. Plus tard, elle est rentrée à la maison avec de la nourriture préparée à ces obsèques, dont du riz à la sauce. Par ailleurs, il nous revient que le même vendredi, les victimes ont consommé de la bouillie et du gâteau.

Mais comme le souligne le père de famille, Bahoua Guy Serges Alain, joint ce mardi 9 mai 2023, tout va se gâter dans la matinée du samedi. ‘'Je ne sais pas comment l'expliquer. Je suis tellement traumatisé par ce qui est arrivé à ma famille. Nous sommes allés à la veillée funèbre vendredi et nous sommes revenus. Le samedi matin, vers 9 heures, on a constaté que les enfants ont commencé à faire la diarrhée'', a-t-il expliqué, avant d'ajouter que l'une de ses jumelles, Bahoua Divine Sephora, est décédée le même samedi.

C'est finalement à Méagui qu'ils ont été admis en réanimation

Devant cette situation, les autres victimes ont été conduites au dispensaire du village, mais leur cas nécessitant un plateau technique plus relevé, tous ont été évacués à l'hôpital général de Gagnoa. ‘'Malheureusement, il n'y avait pas de place dans la salle de réanimation à l'hôpital de Gagnoa. C'est finalement à Méagui qu'ils ont été admis en réanimation'', confie le père de famille.

Après des soins intensifs, 2 des 4 victimes évacuées à l'hôpital général (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


village don riz femmes 2023 Gagnoa Méagui intoxication alimentaire




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour