Après la condamnation d'Emma Lohoues par un juge des flagrants délits, son père Seigneur Eugène 1er, dit ses vérités : « Ma fille n'est pas en faute... »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 22 avr. 2020
  • Visites: 13074
  • Commentaires: 1
Mauvaise nouvelle pour Emma Lohoues. La raison, la célèbre actrice de cinéma a été convoquée, lundi 20 avril 2020, par la police, pour avoir organisé son «incroyable anniversaire », sous couvre-feu, en violation des mesures barrières contre la maladie à Coronavirus.

Un anniversaire célébré, le vendredi 17 avril 2020, qui a réuni dans une coquette résidence dotée d'une somptueuse piscine, de nombreux artistes et hommes du showbiz. Entre autres, Soumahoro Moriféré dit le Molare, co-fondateur du Coupé-décalé et patron de M. Group, structure événementielle en charge de l'organisation du Prix des musiques urbaines et du coupé-décalé (Primud), l'acteur et mannequin Avy Isaac, Eudoxie Yao.

L'information, livrée très tôt le matin, par le confrère de L'Intelligent d'Abidjan, a été rendue virale sur les réseaux sociaux. Et les choses sont allées si vite, à tel point qu'après l'étape de la police, l'influenceuse web, anciennement manager de ‘'Vogue'', ‘'ex-Temple discothèque'', connue pour son goût prononcé de la fête dans les nuits abidjanaises, a été présentée devant un juge des flagrants délits du tribunal d'Abidjan, au Plateau. Avant d'être inculpée pour violation des mesures de prévention au Covid-19.

Joint par téléphone, le père de l'actrice, le mythique théosophe ivoirien, Seigneur Eugène 1er , s'est d'abord étonné de la tournure qu'a prise cette affaire. Puis l'homme de Dieu de reconnaître : « Evidemment, ma fille a été convoquée et entendue au parquet. Je n'étais pas informé au départ. C'est lorsque je l'ai jointe qu'elle m'a donné toutes les informations (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Covid-19 Eudoxie Yao Emma Lohoues Abidjan Plateau police Coronavirus couvre-feu information ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour