Debordo Leekunfa dévoile enfin les raisons de son absence aux obsèques de DJ Arafat : « Quand j'ai perdu mes danseurs, Arafat a fait près de 15 minutes (...) Mon papa est décédé je ne l'ai pas vu, pareil pour ma maman »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 10 oct. 2019
  • Visites: 2517
  • Commentaires: 0
Plongé dans un mutisme total tout le temps des obsèques de DJ Arafat après avoir annoncé plus tard qu'il serait mal en point, Debordo Leekunfa vient finalement de dévoiler les raisons profondes de son absence pendant ces moments tragiques. Dans une vidéo en direct sur sa page Facebook où il a pris pour cible les ''Chinois'', il a dit ses vérités.

Absent sur toute la ligne aux obsèques de DJ Arafat, Debordo vient de livrer, sans y avoir pensé, ses motivations. Celui qui dit être « l'ami et le frère » de DJ Arafat avait même, à en croire Chico Lacoste, donné son accord pour participé à la veillée artistique qui s'était déroulé au stade Félix Houphouët-Boigny. Mais le jour j, il sera absent sur toute la ligne. Dans une première justification, Debordo avait tenté d'expliquer que cinq minutes étaient insuffisantes pour lui.  

Dans une vidéo en direct sur sa page Facebook, Debordo tentant de raisonner selon lui les Chinois finira par dévoiler les raisons profondes de son absence aux obsèques de DJ Arafat. « Quand j'ai perdu mes danseurs, Arafat a fait près de 15 minutes (…) Mon papa est décédé je ne l'ai pas vu, pareil pour ma maman », a-t-il dévoilé ajoutant que « DJ Arafat n'était pas un saint ».

Parce que DJ Arafat pas saint de son vivant selon lui, les ‘'Chinois'' devraient arrêter de traiter Ariel Sheney de Juda. « Vous dites que Ariel est Juda mais qui est Jésus ? Ne me dites pas que c'est Arafat qui est Jésus en tout cas. C'est vrai que quand quelqu'un meurt, il faut le couvrir de tous les qualificatifs mais il ne faudrait pas qu'on oublie. N'oubliez pas, vous faites comme si c'était le pape qui était mort », a-t-il confié avant d'ajouter « Donc c'est Arafat qui est Jésus ? Blasphème. Vous pensez que Arafat était un saint ? ».

Debordo Leekunfa qui dit mettre Dieu au-devant de tout ce qu'il fait a dénié cette qualité à DJ Arafat qui selon a été victime de la loi du karma. « Arafat, lorsque j'étais en prison, c'est lui qui a payé pour que je sorte, c'est quelqu'un de b (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


stade Félix Houphouët-Boigny DJ Arafat Debordo Leekunfa Facebook Chinois




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les appels d'offre

Magazine