Anyama : Un jeune homme tué alors qu'il effectuait un branchement anarchique

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 19 nov. 2018
  • Visites: 789
  • Commentaires: 0
On nous apprend qu'à Anyama, le quartier situé derrière les ravins, à quelques encablures de la morgue, est un véritable nid de branchements électriques anarchiques. Hélas, avec ses conséquences dramatiques. Et c'est le nommé Siriki Koné qui va payer de sa vie, cette façon illicite de s'approvisionner en courant électrique.

En fait, rapportent nos sources, le matin du mercredi 7 novembre 2018, le jeune homme part du domicile familial. Pour quelle destination ? Il n'en souffle pas mot. Mais plus tard, de longues heures durant, jusqu'à la nuit tombée, il n'est pas de retour. Tout comme il n'est plus joignable sur son téléphone-portable. Grosse inquiétude pour sa famille qui ne comprend rien à ce silence total de sa part. Une inquiétude qui fait perdre le sommeil aux siens, contraints à veiller à l'attendre. Avec l'espoir de le voir rentrer enfin.

A relire: San Pedro : Un enfant de 4 ans tué par un branchement électrique anarchique

Mais jusqu'au matin du jeudi 8 novembre 2018, toujours pas de traces de Siriki Koné. C'est sérieusement inquiétant pour ses parents qui ne lui connaissent pas des talents de fugueur. Bon enfin, s'il a fugué, c'est bien mieux qu'autre chose ne lui soit arrivé, espèrent ses parents.

En tout cas, ce mercredi matin, au lendemain de la disparition de Siriki Koné, son père va signaler les faits au commissariat de police la ville. Après cet acte administratif, la famille poursuit les recherches personnelles.

< (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook