Depuis La Haye : Blé Goudé adresse un important message à Yodé, Siro, Petit Dénis et Angelo Kabila

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 27 avr. 2016
  • Visites: 7161
  • Commentaires: 0
Depuis La Haye, Blé Goudé a adressé une lettre de félicitation, dont copie nous est parvenue, à Yodé, Siro, Petit Denis et Angelo Kabila. Dans ce courrier, Charles Blé Goudé qui se réclame grand amateur du Zouglou a tenu à saluer ces Zougloumen pour avoir réussi une bonne organisation le samedi 16 avril dans le cadre du concert célébration des 20 ans de musique de Yodé et Siro au Palais de la Culture de Treichville.

Le samedi 16 avril dernier, vous avez célébré les vingt années de votre carrière musicale. Vingt années au cours desquelles vous avez su relever les défis de chaque étape pour porter haut le flambeau que vous ont légué les précurseurs du zouglou, ou pour parler le langage zougloutique, ‘'les doyas'', Bilé Didier, Maga Dindin, Poignon, pour ne citer que ceux là. Les mélomanes vous l'ont bien rendu en effectuant nombreux le déplacement au palais de la culture ; vous aussi, vous avez su prouver au zouglouphiles que l'espoir que les sans voix et les opprimés ont placé dans le zouglou, n'est pas perdu. Car avant tout, le zouglou est une musique de combat.

Ce samedi 16 Avril 2016, vous avez crié haut ce que chaque ivoirien pense, souffre et porte comme douleur silencieuse au plus profond de lui. Soyez en rassurés, ceux qui devraient et voulaient entendre, ont entendu. Les échos du cri de cœur que vous avez lancé sont allés au delà des murs du palais de la culture ; ils sont même allés outre-Atlantique pour arriver à la Haye au point de nous parvenir jusque dans nos cellules. Je joins ma voix à celle de milliers d'observateurs avertis qui, sans risque de se tromper, ont déjà affirmé que vous avez redonné, le temps d'une soirée, au zouglou ses lettres originelles : cette musique qui crie la douleur des opprimés.

Du zouglou, je me réclame fièrement et mon cœur continue de battre au rythme de cette musique qui a rendu audibles les souffrances de ma génération et de mon peuple. C'est pourquoi, je m'autorise à formuler à votre endroit, mes félicitations et mes encouragements. A ces félicitations, j'associe mon ami et frère, Angelo Kabila, initiateur et chef d'orchestre de cet événement culture (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Charles Blé Goudé Yodé Siro Treichville La Haye ivoirien




Educarriere sur Facebook