Aboisso / Visant son époux : Une dame tue la fille de sa rivale par empoisonnement


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: jeu. 25 juin 2015
  • Visites: 3443
  • Commentaires: 0
Au quartier « Rive-Gauche » d'Aboisso où le couple Kambiré partage une vie commune depuis 14 ans, il est connu que les deux conjoints ne filent pas le parfait amour.

Une méfiance plombe l'ambiance au sein du couple depuis que l'époux soupçonne sa conjointe de vouloir volontairement mettre fin à ses jours sur terre. Cette dernière, de son côté, ne voit pas d'un bon œil la relation amoureuse tissée par son homme avec sa rivale répondant aux initiales de C.M. Les derniers développements de cette affaire ont finalement donné raison à l'époux dans sa volonté d'avoir un œil vigilant sur les attitudes de sa femme.

De quoi s'agit-il ? A en croire une source proche de la famille concernée, le dimanche 7 juin 2015, dès les premières heures matinales, le chef de famille Kambiré Opiéré, la quarantaine, commet deux de ses enfants à la surveillance de la casserole d'eau qu'il a mise au feu et qui doit servir au café du petit déjeuner. Quelques minutes après avoir donné les consignes fermes, le voilà qui se rend au domicile de sa seconde femme. Des minutes plus tard, il est de retour en compagnie de la petite Kambiré Salimata, âgée d'environ un an, la dernière issue de sa relation d'avec son « deuxième bureau ». Il entend ainsi partager le petit déjeuner avec l'ensemble de sa progéniture. Mais en chemin, il rencontre les deux enfants qu'il a eus avec sa première compagne et auxquels il avait confié la garde de l'eau sur le feu. Tout courroucé, le cultivateur sermonne les gamins qui ont violé ses consignes. Mais ceux-ci laissent entendre qu'ils ont été éconduits de la cuisine par leur mère. N'empêche, si tout est prêt pour le petit déjeuner, c'est bien cela l'essentiel. Une fois sur place, Kambiré Opiéré s'installe avec ses convives. Lui-même confectionne le café pour ses trois enfant (...)

Lire la suite sur Soir Info


don sein jeu Aboisso café développement




Educarriere sur Facebook