Bouaké : 12 mois de prison ferme requis contre un père pour le mariage précoce de sa fille


(Photo d'archives)
  • Source: APA
  • Date: mer. 22 oct. 2014
  • Visites: 3226
  • Commentaires: 1
La justice ivoirienne a requis, mercredi, à Bouaké (379 km au Nord d'Abidjan), 12 mois de prison ferme contre un père de 37 ans pour avoir marié sa fille de 11 ans la semaine dernière.

Pendant le procès qui s'est ouvert au tribunal de Bouaké, le substitut du Procureur, Mme Koné épouse Zonta a requis ‘'12 mois de prison ferme et une amende de 360 000 Fcfa'' contre Amidou Touré, domicilié à Sokoura (quartier à l'Est de Bouaké) et couturier de profession, pour avoir ‘'marié sa fille, Ramatou Touré, âgée de 11 ans et élève en classe de CM2 (Cour moyen 2è année)''.

L'audience présidée par la Vice-présidente du Tribunal Kouassi Amenan épouse Djunthié a mis l'affaire en délibéré pour mercredi prochain.

En Côte d'Ivoire où les mariages précoces sont fréquents, selon plusieurs Organisations non gouvernementales et des institutions internationales dont le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), 12% des Ivoiriennes sont mariées avant leurs 15 ans et 36% avant l'âge de 18 ans.



Côte d'Ivoire Abidjan Bouaké gouvernement procès Ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour