Divo / Attaque sanglante d'un camion de livraison : Des coupeurs de route dont un « gnanbrô » arrêtés - Des armes de guerre et une centaine de munitions déterrées


Les armes qu'utilisaient les présumés gangsters, pour faire le malheur des automobilistes
  • Source: Soir Info
  • Date: sam. 18 oct. 2014
  • Visites: 3212
  • Commentaires: 0
La brigade de gendarmerie de Divo a réussi une très belle opération en neutralisant une bande de coupeurs de route. De fait, à en croire nos sources, tout commence le vendredi 10 octobre 2014.

Ce jour-là, aux alentours de 14h, sur l'axe Divo-Tiassalé, des coupeurs de route mitraillent un camion de livraison de diverses marchandises,revenant de Hermankono, village de la sous-préfecture d'Ogoudou. Canardé et désormais sans contrôle, le véhicule qui montait une colline, redescend celle-ci à vive allure, avant d'échouer dans la broussaille. Les gangsters l'y rejoignent. Lorsqu'ils ouvrent la portière avant, du côté passager, c'est l'apprenti, couvert de sang et inerte, qui tombe à même le sol.

Vraisemblablement, ce dernier répondant aux initiales de B.A est mort. Atteint par les balles de kalachnikovs. Le chauffeur pour sa part, totalement mort de peur, se voit pointer à la tempe, le canon tout chaud d'un des fusils d'assaut. Il reste donc sans réaction, quand les bandits lui arrachent le sac contenant la somme de 4 300 000 F Cfa avant de s'évanouir dans la nature. Cet argent, faut-il le souligner, était destiné à un aisé commerçant de la ville de Divo et il avait été confié au chauffeur-livreur par un des employés de ce commerçant, à Heremankono.

Informés peu de temps après, les éléments de la brigade de gendarmerie de Divo se déportent sur les lieux. Là, ils découvrent que l'apprenti B.A, n'était pas mort. Il avait plutôt les deux genoux explosés à la kalachnikov. Évacué dans un centre hospitalier à Divo, le brave apprenti révèle qu'il avait effectivement fait le mort. Et c'est ce qui lui a permis d'identifier parfaitement, deux des assaillants. Deux individus qu'il avait rencontrés le matin à Ogoudou dont c'était le jour de marché. Et il se souvient même que l'un d'eux l'avait approché pour lui demander si son patron et lui devaient procéder à une livraison ? Et naïvement, lui, avait répondu par l'affirmative, sans rien savoir des intentions de cet individu. Et cet homme-là, est bien Ladji Chérif alias « Bêma ». Il est « gnanbrô », à la gare routière d'Ogoudou.

Toujours selon les informations, l'apprenti a pu également identifier au cours de l'assaut, un autre malfaiteur portant des dread-locks et répondant au nom de Sanogo Porna alias « Rom-C ». L'apprenti note qu'il était tout étonné de voir ce dernier au nombre des coupeurs de route. Un homme qu'il appelait affectueusement « grand frère », dans leur quartier à Divo. Celui-là aussi, il l'avait vu le matin de l'attaque, à Ogoudou et il était en compagnie du « gnanbrô ».

Le lendemain samedi 11 octobre 2014, les gendarmes qui débarquent à Ogoudou, appréhendent Ladji Chérif alias « Bêma » le « gnanbrô& (...)

Lire la suite sur Soir Info


village livraison ville don livre Divo Tiassalé coupeurs de route gendarmerie information permis




Educarriere sur Facebook