ft-ad_1
Faits divers

Niakara : Soupçonné de viol sur deux fillettes, un Conseiller municipal arrêté par la police

post-img

Le commissaire de police de Niakara a mis aux arrêts, un proviseur à la retraite et conseiller municipal âgé d'au moins 75 ans, pour viol présumé de deux filles âgées de neuf et dix ans.

Un proviseur à la retraite et conseiller municipal de Niakara, âgé d'au moins 75 ans, a été interpellé jeudi 4 avril 2024 par les autorités policières de la ville pour le viol présumé de deux fillettes âgées de neuf et dix ans. Les fillettes ont été admises en soins d'urgence médicale.

Le suspect interpellé à son domicile

Selon l’AIP, le suspect, JP.K.L, une figure notable à la chefferie de Niakara et membre du conseil municipal depuis plus de 30 ans, a été interpellé à son domicile situé dans le quartier Château, suite à une plainte accompagnée d'un rapport médical. Une seconde accusation de crime sexuel a également été portée contre lui le lendemain.

Les mères des deux fillettes ont révélé avoir subi d'importantes pressions sociales en vue d'abandonner les poursuites contre le présumé auteur des viols.

Ma pauvre fillette a été détruite et elle sera marquée dans sa chair à jamais

La plus jeune des victimes a été admise en urgence médicale au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Katiola. Sa mère a déclaré que « Elle doit subir une intervention chirurgicale urgente. Ma pauvre fillette a été détruite et elle sera marquée dans sa chair à jamais ».

Cette affaire soulève des questions importantes concernant la protection des enfants contre les abus sexuels et la manière dont la société réagit face à de tels crimes. Il est essentiel que les aut (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


sociale ville don jeu Katiola Niakara police

Articles similaires