ft-ad_1
Faits divers

Drame à Dabou : Des abeilles dispersées dans un collège tuent un vieillard et son épouse

post-img

Des abeilles dispersées, ce mercredi 20 mars 2024, dans un collège de Dabou ont déversé leur ''colère'' sur un couple de septuagénaires, piquant Kpéa André et son épouse Lath Moumoune Jacqueline jusqu'à ce que mort s'en suive.

Un drame s’est produit, ce mercredi 20 mars 2024, à Dabou, capitale du District des Lagunes et chef-lieu de la Région des Grands Ponts. Le vieux Kpéa André, 70 ans et son épouse Lath Moumoune Jacqueline, 72 ans ont été tués par des abeilles dispersées au Collège Moderne Bessio De Lambert. Un drame qui défraie présentement la chronique dans la capitale des Adioukrou.

Un drame entouré de mystère

Le scénario de ce drame était entouré de mystère, suscitant des questions et des préoccupations au sein de la population. Norbert Nkaka, qui rapporte les faits, indique que ces abeilles avaient été signalées pour la première fois le vendredi 15 mars 2024 au Lycée Tiapani, où elles avaient élu domicile dans les classes de secondes C. Bien que leur présence ait perturbé les activités scolaires, aucun incident grave n'avait été signalé jusqu'à ce jour.

Cependant, ce mercredi 20 mars 2024, ces mêmes abeilles se sont manifestées de manière beaucoup plus agressive au Collège Bessio De Lambert, où elles ont été accueillies avec hostilité par les élèves. Les responsables du collège ont alors fait appel aux sapeurs-pompiers civils pour les déloger, et après une première intervention, les abeilles ont été dispersées.

Affaiblis par le poids de l'âge, Kpéa André et son épouse Lath Moumoune Jacqueline n'ont pas pu échapper à l'attaque des abeilles

Malheureusement, ces insectes ont réapparu peu de temps après, semblant chercher des cibles spécifiques. Malheureusement, c'est au domicile (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


scolaire élèves sein sapeurs-pompiers

Articles similaires