Lutte contre l'analphabétisme : la ministre Mariatou Koné invite les acteurs à une approche dynamique, multisectorielle et interactive

  • Source: CICG
  • Date: vend. 08 sept. 2023
  • Visites: 1006
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 07 septembre 2023 - La ministre de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation, Mariatou Koné, a appelé les acteurs à une approche dynamique, multisectorielle et interactive pour lutter efficacement contre le phénomène de l'analphabétisme. Elle a lancé cet appel, le 06 septembre 2023 à Abidjan, en prélude à la célébration de la Journée internationale de l'Alphabétisation, le 08 septembre 2023.

« En Côte d'Ivoire, malgré les efforts consentis, le taux d'analphabétisme est encore élevé, les besoins en éducation de base des enfants, des populations jeunes et adultes restent considérables. Seule la mobilisation de la communauté dans son ensemble permettra d'y faire face par le biais d'une approche dynamique, multisectorielle et interactive », a souligné Mariatou Koné.

Pour elle, cette journée constitue une lucarne pour sensibiliser davantage les communautés et les organisations à promouvoir l'alphabétisation comme un outil d'autonomisation dans l'optique de créer des sociétés viables, stables et durables.

La ministre a indiqué qu'en réduisant de manière significative le taux d'analphabètes, les populations vulnérables pourront prendre une part active aux chantiers socio-économiques, culturels et infrastructurels pour un développement accéléré de notre pays.

Pour ce faire, le gouvernement, a-t-elle dit, encourage toutes les parties prenantes au développement de la Côte d'Ivoire, à intégrer l'alphabétisation dans leurs programmes et projets comme un fondement essentiel du renforcement des capacités de production, des performances et du bien-être des populations.

Mariatou Koné a, par ailleurs, rappelé les résultats enregistrés dans le cadre de la lutte contre ce phénomène au titre de la session 2022-2023. Ainsi, les centres d'alphabétisation ont assuré la formation de 58 505 apprenants dont 42 798 femmes et 15 707 hommes. 3 975 enfants d'âge scolarisable, dont 1 787 filles dans les classes passerelles, ont été encadrés par les structures d'éducation non formelle, tandis que 3 014 filles sont proposées à l'intégration dans les classes du primaire dans le système formel cette rentrée scolaire. Les centres d'éducation communautaire ont également accueilli 80 199 élèves dont 37 297 filles.

Source : CICG




Côte d'Ivoire Éducation nationale Alphabétisation économiques don lutte scolaire Abidjan éducation projet élèves production jeunes femmes 2023 Mariatou Koné gouvernement CICG développement formation



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour