Drogue et prostitution à Marcory : de gros bonnets contrôlent les réseaux et entretiennent les ''microbes''


Le démantèlement des fumoirs doit se poursuivre dans la commune de Marcory, notamment à Anoumabo, Sans Fil, Aliodan.... (Photo d'illustration)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 01 mars 2023
  • Visites: 1217
  • Commentaires: 0
La prostitution et le trafic de drogue ont encore de beaux jours dans la commune de Marcory, notamment à Anoumabo, Sans Fil où de gros bonnets alimentent tranquillement leurs réseaux.

Il se passe bien des choses dans la commune de Marcory. Dans les secteurs d'Anoumabo, Aliodan, Sans Fil, où nous avons mené des investigations sur la prostitution et le trafic de drogue, l'implication de certaines personnalités insoupçonnées a été démontrée.

Le secteur d'Anoumabo sous la supervision d'un caporal-chef

Concernant le trafic de drogue, Anoumabo est géré par une nébuleuse composée du nommé G.B. et ses complices. Ce secteur est placé sous la supervision d'un caporal-chef, à qui nous attribuons les fausses initiales Z.E. Un petit indice cependant. Dans le milieu, ce caporal-chef est connu sous le nom d'un ancien footballeur international ghanéen.

Ce caporal-chef est chargé d'intervenir auprès de ses frères d'arme quand ses ‘'éléments'' sont en difficulté sur le terrain. Il est omniprésent dans les fumoirs pour protéger les intérêts de son parrain invisible.

Les secteurs Sans Fil, Aliodan, Rond-point, Mosquée sont dirigés par le nommé CF, un repris de justice. Il a un groupe qui gère toute la vente de la drogue à ces endroits. Il a réussi à infiltrer tous les réseaux de transport de Marcory en s'appuyant sur une autorité de la commune. Il prétend être chargé de sécurité de cette autorité. Il est soupçonné d'être le parrain des enfants en conflit avec la loi, communément appelés ‘'microbes'', qui règnent du côté du rond-point, mosquée, Sans fil.

Dans le secteur de l'hôpital de Sans Fil, le nommé B.F., baron de la drogue, y règne en maitre absolu. Il a aussi une accointance avec des ‘'microbes''. Ces enfants en conflit avec la loi mènent quelquefois des incursions à Koumassi, la commune voisine.

Il est temps d'engager des actions d'envergure dans ces différents secteurs pour démanteler tous ces réseaux, comme l'ont réussi les unités de lutte contre la drogue, en 2022 

B.F. a également réussi à infiltrer le secteur du transport. Sans Fil est devenu une zone très dangereuse où les jeunes s'adonnent à cœur joie à la consommation de la drogue et à la prostitution sans crainte. Il est temps d'engager des actions d'envergure dans ces différents secteurs pour démanteler tous ces réseaux, comme l'ont réussi les unités de lutte contre la drogue, en 2022.

En effet, le mercredi 31 août 2022, le patron de la cellule anti-drogue du Groupe de sécurité p (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


transport consommation secteur don lutte jeunes footballeur Marcory Koumassi drogue microbes




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour