Faits divers

Forêt classée de Mopri : 3 individus interpellés en plein défrichement et destruction avec des produits chimiques

post-img
Les 3 individus ont été interpellés dans la forêt classée de Mopri

Le lieutenant Koné Blaise, chef de l'Unité de Gestion Forestière (UGF) de Mopri et ses collaborateurs ont mis fin, le samedi 6 juillet 2024, aux activités illégales de 3 individus dans la forêt classée de Mopri, dans le département de Tiassalé.

Une intervention musclée menée, le samedi 6 juillet 2024, par le lieutenant Koné Blaise, chef de l’Unité de Gestion Forestière (UGF) de Mopri, et ses collaborateurs, a permis de mettre fin aux activités illégales de trois individus dans la forêt classée de Mopri, située dans le département de Tiassalé. Les malfaiteurs, identifiés comme étant Rouamba A., Wango N. et Wango B., ont été pris en flagrant délit de défrichement et de destruction de la forêt à l'aide de produits chimiques. 

La collaboration de la population

L'interpellation de ces individus découle d'une information anonyme signalant la présence d'un groupe en plein défrichement dans la forêt classée. Informé de cette situation, le lieutenant-colonel Koné Césaire, directeur du centre de gestion d’Agboville dont dépend l’UGF de Mopri, a immédiatement ordonné une mission dans la zone indiquée. Sous ses directives, le lieutenant Koné Blaise et son équipe se sont rendus sur place pour constater les faits.

Sur les lieux, ils ont découvert les trois individus en pleine activité illégale. Ces derniers utilisaient des produits chimiques pour détruire les reboisements de Teck et de Cedrella, réalisés à grands frais par l'État de Côte d'Ivoire. Face à cette destruction, l'équipe de l'UGF de Mopri a procédé à l'arrestation des coupables, qui ont ensuite été remis au tribunal de Tiassalé pour répondre de leurs actes.

La Forêt Classée de Mopri, rappelons-le, fait partie des projets de reboisement gérés par la SODEFOR

Ces activités illégales sont menées par des groupes organisés qui profitent des nuits et des week-ends pour défricher de vastes superficies forestières. La Forêt Classée de Mopri, rappelons-le, fait partie des projets de reboisement gérés par la SODEFOR (Société de Développement des Forêts). La préservation de cette forêt est une priorité pour le Conservateur Général Mamadou Sangaré, Directeur Général de la SODEFOR. La forêt abrite une faune riche, incluant notamment des éléphants, ce qui renforce encore l'importance de sa protection.

Le lieutenant Koné Blaise a souligné l'importance de la collaboration de la population pour protéger la forêt. La SODEFOR encourage toutes les communautés locales à dénoncer auprès de ses agents tout acte de destruction forestière. La préservation des forêts c (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire ville don projet local État Tiassalé information permis

Articles similaires