Braquage d'une station-service à Bouko (Bouna) : 2 individus à moto armés de Kalach interpellés par la police


Les deux individus interpellés par la Police Criminelle
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 09 sept. 2022
  • Visites: 541
  • Commentaires: 0
La police a interpellé les 2 individus soupçonnés d'avoir organisé, le vendredi 12 août 2022, le braquage de la station-service de Bouko, dans le département de Bouna.

Joli coup de filet de la Police Criminelle, après le braquage de la station-service de Bouko, dans le département de Bouna, chef-lieu de la Région du Bounkani, dans le District du Zanzan, dans le nord-est de la Côte d'Ivoire. Au terme d'une enquête minutieuse, elle a interpellé, dans la nuit du dimanche 4 septembre 2022, les deux suspects.

« Les deux malfrats ont reconnu les faits »

Selon les fins limiers de section de la Police Nationale, « les deux malfrats ont reconnu les faits ». Il s'agit des nommés S.A. 28 ans et S.H. 23 ans.

A en croire la même source, le vendredi 12 août 2022, à 19h, deux individus circulant à moto et armés de kalachnikov ont braqué la station de Bouko et emporté la somme de 850.000 fcfa, ainsi que le téléphone du pompiste et une moto.

Leur forfait accompli, les deux associés dans le mal ont disparu dans la nature. C'était mal connaitre les fins limiers de la Police Criminelle qui, après une minutieuse enquête ont mis le grappin sur les deux individus.

Après avoir reconnu les faits, ils seront conduits au Parquet de Bouna pour répondre des faits.

Une nouvelle forme de criminalité a vu le jour à Bouna

Ces dernières semaines, une nouvelle forme de criminalité a vu le jour à Bouna. Des véhicules et ceux de l'État de Côte d'Ivoire sont calcinés on ne sait pour quelle raison. Pis, les pyromanes sont introuvables.

Pour contrer vandales jusque-là invisibles, des corps habillés ont débarqué dans la ville de Bouna.

Ces policiers et gendarmes entreprendront des patrouilles dans la ville une fois la nuit tombée. En effet, dès 20 heures, ces corps habillés feront des patrouilles motorisées et pédestres. « Dès 20 heures, nous interpellons tout individu suspect et sans activité nocturne » précise une source.

Joli coup de filet de la Po (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


téléphone Côte d'Ivoire police




Educarriere sur Facebook