Affaire ''Plusieurs explosifs saisis dans un car de transport'' : Un élément des FRCI aux arrêts - Comment l'opération a été menée


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: mar. 18 mars 2014
  • Visites: 3677
  • Commentaires: 1
Les éléments des Frci en poste à Dabou ont saisi, le dimanche 16 mars 2014, aux environs de 15 heures, des grenades dans un minicar en provenance de San Pédro (400 km au sud-ouest d'Abidjan).

Dans la cité du Léboutou, l'information a circulé comme une traînée de poudre, chacun y allant de son commentaire. Selon plusieurs sources recoupées, dont certaines proches de l'armée, la découverte proviendrait d'une information anonyme parvenue au commissariat de police de Dabou.

L'information faisait état de la présence d'un individu en possession de grenades, dans un mini-car, en provenance de San Pedro. Aussitôt, des dispositions ont été prises afin d'intercepter le véhicule. Il reste que le mini-car avait déjà franchi les deux corridors de la ville, à l'entrée comme à la sortie. Les éléments des Forces républicaines basés au carrefour de Jacqueville ont été, à leur tour, informés de l'arrivée du véhicule suspect. Fort de cette information et après vérification de la part des Frci, il a été procédé à l'interpellation d'un homme du nom de Sanogo Youssouf. Ce dernier a été conduit à la brigade de gendarmerie de Songon.

L'homme aurait affirmé être un élément des Frci en service à Tabou. Nos sources, bien renseignées, indiquent que l'individu avait en sa possession quatre (4) grenades offensives et deux (2) grenades défensives. En début de soirée, vers 20h, Sanogo Youssouf a été remis au Comma (...)

Lire la suite sur Soir Info


service ville don Abidjan San Pedro Tabou gendarmerie police information




Educarriere sur Facebook