Daloa : Un conducteur de taxi arrache un bébé à sa cliente et le vend à 15 000 francs à une fille de 24 ans


Le nourrisson enlevé et vendu à 15 000 francs à dame Bakayoko M. a été remis à ses vrais parents
  • Source: linfodrome.com
  • Date: dim. 09 fév. 2020
  • Visites: 2887
  • Commentaires: 0
Le nourrisson de deux semaines qui avait été enlevé, le mercredi 29 janvier 2020 au quartier Tazibouo de Daloa, a été retrouvé, le vendredi 7 février 2020 par le commissariat de police du deuxième arrondissement de la ville.

Dame Bakayoko M. Ivoirienne de 24 ans et concubine d'un agent des gardes pénitentiaires en service à Bondoukou a été arrêtée, le vendredi 7 février 2020 par les éléments du commissariat de police du deuxième arrondissement de Daloa. En quête de bébé à la suite d'une fausse couche, elle acheté à 15 000 francs, le mercredi 29 janvier 2020, un nourrisson, fruit d'un enlèvement. Daouda, l'auteur dudit enlèvement a agressé, ce jour-là, la grand-mère du nourrisson et sa fille aînée, avant de leur arracher le bébé de deux semaines.

Selon les informations émanant de la direction générale de la police nationale (DGPN), dame Kouakou A. J., grand-mère du nourrisson et sa fille aînée revenaient, le jour des faits, d'une visite à la mère du bébé (du nourrisson) hospitalisée au CHR après une césarienne. Malheureusement, le taxi qu'elles ont emprunté au sein de l'établissement hospitalier, et à bord duquel une dame était déjà assise à côté du conducteur était miné. En fait, le chauffeur, le prénommé Daouda et sa prétendue cliente, étaient là pour les besoins de la cause : voler un bébé.

Lorsque dame Kouakou A. J. et sa fille aînée prennent place dans le taxi, le conducteur leur fait savoir qu'il va descendre d'abord sa première ‘'cliente''. Mais arrivé à la destination de la première ‘'cliente'', Daouda, sort un couteau et menace dame Kouakou A. J. et sa fille. C'est alors que celle qui était jusque-là considérée comme une cliente va montrer son vrai visage. Aidé par sa complice, la prétendue cliente, le conducteur arrache le nourrisson. Les deux dames alertent les habitants du quartier Tazibouo 40 logements où l'enlèvement a eu lieu. La foule réussit à briser le pare-brise avant côté chauffeur, mais Daouda et sa complice réussissent à s'échapper.

Les victimes saisissent à, 19h30, le commissariat du 4ème arr (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Daloa DGPN police logements




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour