Abobo / vendetta : La foule tabasse un jeune garçon et lui crève les yeux


La foule s'est rendue justice
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 07 mars 2019
  • Visites: 1992
  • Commentaires: 0
Un jeune homme, la vingtaine, dont nous ignorons l'identité, doit désormais faire sans l'un des organes les plus importants que Dieu ait pu lui donner : la vue. Il l'a perdue à jamais, on va dire de façon ironique, à la suite d'un « accident de travail ». C'est donc cela aussi, les risques du métier.

Mais de quoi s'agit-il ?

A en croire les informations obtenues de nos sources, dans la nuit du dimanche 24 février 2019, dans le périmètre de la gare d'Abobo, au rond point, des quidams se livrent à un véritable show.

Et ce n'est pas le type de show auquel on pourrait penser. Il s'agit ici, de jeunes individus, assimilés à des enfants en conflit avec la loi, communément appelés « microbes », qui, munis d'armes blanches, s'attaquaient aux passants. Ils agressaient ces derniers, avant de les détrousser de leurs biens. Ils sèment donc une véritable terreur dans un décor sur fond de débandade.

Mais dans tout cela, des riverains refusent d'adopter la posture du lâche. Ces jeunes criminels, il faut les affronter. Ainsi rapidement, ils s'organisent en vue de lancer la riposte.

A ce moment-là, d'autres passants prennent courage et gonflent éloquemment leur nombre. C'est donc toute une foule sur les dents, qui se lance aux trousses des mauvais gamins au « cœur noir ».

A la vue de tous ces gens, les jeunes agresseurs, conscients que ce serait de la pure folie d'affronter tout ce « régiment », choisissent alors de prendre la fuite. Mais ceux qui veulent les affronter à tous les coups, ne lâchent pas prise.

C'est donc la chasse à l'homme. Et c'est au cours de cet exercice, que l'un des mis en cause, est rattrapé et chopé à hauteur de la pharmacie « La Mé ». C'est lui alors, qui va payer pour tous ses comparses qui, eux, ont pu échapper à la horde humaine, prête à les broyer.

Ce garçon est do (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook