Côte d'Ivoire : pourquoi le café est-il bloqué ?

  • Source: jeuneafrique.com
  • Date: vend. 16 mars 2018
  • Visites: 555
  • Commentaires: 0
Manque de bateaux et de magasins de stockage, difficultés administratives... À ces explications avancées par le Conseil café-cacao pour justifier les longues files de camions chargés de café devant le port d'Abidjan, les professionnels du secteur en ajoutent d'autres.

Alors que les opérations d’exportation de café sont bloquées depuis plus d’un mois dans le port ivoirien d’Abidjan, la direction du Conseil café-cacao (CCC) a changé son fusil d’épaule. Son président, Yves Koné, avait en effet indiqué à l’AFP, le vendredi 9 mars, que la situation était due à un « manque de bateaux ».

Désormais, l’organe de gestion de la filière attribue ce phénomène inhabituel à un manque de magasins de stockage, et aux difficultés administratives que le gendarme de la filière ne détaille pas, se bornant à indiquer qu’il n’y a pas de raison de s’inquiéter car tous les contrats sont couverts.

Les explications du CCC sont certes valables, mais bien insuffisantes, estiment des sources proches des acheteurs. Ces derniers avancent une autre piste, un système de caution – à hauteur de 120 % des cargaisons – que vient de mettre en place l’Algérie sur les bateaux qui transitent par ces eaux, dans le cadre de sa lutte contre le blanchiment d’argent. Or, 75 % du café ivoirien transite par la Côte d’Ivoire. « Une délégation du CCC doit prochainement se rendre en Algérie pour trouver une solution », nous confient nos sources.

Bonnes récoltes

Enfin, une dernière explication pourrait venir des bonnes récoltes de cette année. « À cause des cours internationaux, très bas, le CCC a vendu juste une partie de la récolte. Aujourd’hui, on se retrouve sur le port d’Abidjan avec beaucoup de stocks, mais les exportateurs n’ont pas de contrats pour acheter », confie un connaisseur du dossier.


>>> A LIRE –jeuneafrique.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook