Côte d'Ivoire / Renouvellement du parc auto : l'apport initial fixé à 3% du coût du véhicule (Officiel)

  • Source: APA
  • Date: mer. 13 déc. 2017
  • Visites: 1716
  • Commentaires: 1
Un apport initial de 3% du coût du véhicule sera demandé au futur acquéreur dans le cadre du programme gouvernemental de renouvellement du parc automobile de Côte d'Ivoire, a annoncé, lundi à Abidjan, le Directeur général du Fonds de développement du transport routier (FDTR), Mohamed Kouyaté.

Selon M. Kouayé  qui s’exprimait lors de la présentation par Ashok Leyland de quatre nouveaux types de véhicules en Côte d’Ivoire, des prêts financiers à des ‘’conditions abordables’’ seront accordés aux acquéreurs. ‘’Ces prêts sont faits à des conditions abordables. Le gouvernement a décidé pour la mise en place de ce prêt que l’apport initial de l’acquéreur  soit dans l’ordre de 3% du coût du véhicule’’, a-t-il déclaré.

Poursuivant, le Directeur général du  Fonds de développement du transport routier a précisé que ‘’le gouvernement a décidé que la durée du prêt soit en fonction du type de véhicule’’.  Ainsi, la durée du prêt sera de 3 ans pour les petits véhicules et de 5 ans pour les gros véhicules.

‘’Le secteur a souffert des crises successives. Les transporteurs ont été orphelins d’investissements importants’’, a rappelé M. Kouyaté pour qui les préoccupations des transporteurs ont été portées devant le gouvernement. ‘’Le gouvernent a porté ces préoccupations en les traduisant en un projet de renouvellement du parc automobile’’, a-t-il soutenu.

Dans cette perspective  ‘’l’Etat a signé un accord de prêt avec Exim Bank à hauteur de 118 milliards de FCFA’’ en août 2016. ‘’Les 118 milliards FCFA seront décaissés progressivement.  A ce stade, il y a 25% qui ont été signés, donc qui ont été décaissés’’ a encore expliqué M. Kouyaté.

‘’Ces 25% correspondent à une quantité de véhicule que nous sommes en train de réceptionner progressivement’’, a ajouté le Directeur général du Fonds, estimant que ‘’sur un véhicule livré, c’est au moins 7 emplois qui sont créés. Donc avec 3600 véhicules nous avons plus de 20 000 emplois directs qui seront créés’’.

Selon l’accord, la multinationale Ashok Leyland, l’ (...)

Lire la suite sur APA



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook