A la tribune du GEPCI / Kinapara Coulibaly (DG du BNETD) : « Pourquoi des routes se dégradent prématurément »
. Ce qu'il dit du cas de Koumassi


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 23 oct. 2017
  • Visites: 1623
  • Commentaires: 0
Pourquoi des routes en Côte d'Ivoire se dégradent-elles prématurément ? Une préoccupation majeure à laquelle Kinapara Coulibaly, Directeur général du Bureau national d'études techniques et de développement (Bnetd), a donné une explication, le vendredi 20 octobre 2017, à Cocody.

Il était l'invité de la Tribune du Groupement des éditeurs éditeurs de presse de Côte d'Ivoire (Gepci). « Est-ce que ce sont des travaux neufs qui ont été réalisés ou des travaux de renforcement lourds ? Ou encore des travaux légers pour lesquels on a juste besoin de fermer quelques trous en attendant d'avoir le financement nécessaire ? Ou est-ce juste une réhabilitation ? C'est en fonction du type d'intervention qu'on peut tirer une conclusion », a-t-il expliqué. Pour lui, devant une telle situation, il ne faut pas tirer de conclusions hâtives sur la qualité de l'ouvrage. Ou même penser qu'il y a eu connivence entre l'entrepreneur et la société de contrôle. Il faut faire une analyse à froid de la situation afin de situer les responsabilités. M. Coulibaly a ensuite souligné l'utilisation de l'infrastructure. « L'eau est l'ennemi de la route », a-t-il soutenu.

A relire: Développement du réseau routier/ L'Ue projette d'investir 27 milliards de F Cfa

Pour lui, si le système de drainage des eaux de pluie est défaillant ou bouché, l'eau va stagner sur la chaussée et l'abîmer. Sur cette question, le ministre Jean-Claude Kouassi, président du conseil d'administration du Bnetd a été très clair. Il a fait savoir que sur le tronçon de l'autoroute du nord, Singrobo-Yamoussoukro comme sur le boulevard France redressé, « le Bnted n'y était pas ». C'est quand des problèmes sont survenus qu'on a associé ce bureau d'études, « ingénieur de l'État », à la réflexion. De même, le ministre Brou a dénoncé l'exploitation abusive des routes par des camions en (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Jean-Claude Kouassi Côte d'Ivoire Cocody Yamoussoukro France Bnetd




Educarriere sur Facebook