Hôpital général de Port Bouët / Descente musclée des parents d'un blessé : Les urgences saccagées - Des agents blessés - Des malades brutalisés


Ce qui reste après le passage des vandals.
  • Source: Soir Info
  • Date: mar. 11 août 2015
  • Visites: 2682
  • Commentaires: 0
La nuit du vendredi 7 au samedi 8 août 2015, peu après 5h30, va, à jamais, marquer les esprits des agents, en service, ce jour, aux urgences de l'hôpital général de Port Bouët et les malades qui ont eu la malchance d'être là à ce moment.

En effet, les agents ont été tabassés et blessés; le service a été saccagé et les malades ont été brutalisés. Le samedi 8 août, à notre passage, vers 11h, tout était sens dessus-dessous, aux urgences.

Selon nos sources, à 5h30 passée, trois personnes accompagnant une quatrième ayant une arcade sourcilière ouverte, sont arrivées. Le médecin leur a délivré une ordonnance pour panser la plaie. Mais ils ont exigé un point de suture dont les traces du fil ne seraient pas visibles. Il leur a été dit que la pharmacie était en rupture de stock pour les satisfaire.

Pour ces personnes visiblement éméchées, il fallait que leur exigence connaisse un aboutissement heureux. Ce d'autant plus qu'on parle de gratuité dans les hôpitaux. Le médecin qui tentait de les raisonner, a été surpris par un fauteuil vola (...)

Lire la suite sur Soir Info




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour