Insécurité / Un mystérieux commando attaque sur l'autoroute du Nord : La gendarmerie repousse les assaillants - Paul Koffi Koffi et Gervais Kouassi expliquent tout


(Photo d'archives pour illustrer l'article)
  • Source: L'Inter
  • Date: jeu. 11 juin 2015
  • Visites: 7779
  • Commentaires: 0
Un mystérieux commando vient, à nouveau, de se signaler. Ce groupe d'assaillants puissamment armé, selon des sources sécuritaires concordantes, a frappé dans la nuit du lundi au mardi 9 juin 2015, sur l'autoroute du Nord. Précisément entre Singrobo et le carrefour N'douci.

Ce tronçon, long de plusieurs kilomètres, a été occupé par le commando sans visage durant presque tout le petit matin. L'opération menée par ces inconnus armés a donné suite à une fusillade de plusieurs heures (1h à 4h du matin) entre les assaillants et des éléments de la gendarmerie nationale, partis en renfort. La réaction prompte des hommes du général Gervais Kouassi, a fait reculer les assaillants, assimilés à des «coupeurs de route». Ces derniers se sont évanouis dans la nature avec leur arsenal de guerre, à l'aurore.

Des recherches, si l'on en croit le patron de la gendarmerie nationale, se poursuivent dans la zone où ce commando a opéré et d'où les meneurs ont été mis en déroute par des éléments de l'opération ''Renard''. Une opération diligentée par la hiérarchie de la gendarmerie nationale dédiée à la lutte contre les coupeurs de route. «Dans la nuit d'hier, précisément de 1 h à 4 h, nos agents engagés dans l'opération ''Renard'' ont mis en déroute des coupeurs de route sur l'autoroute du Nord. Au moment où je vous parle, des recherches sont en cours pour retrouver ceux des bandits qui ont été neutralisés ainsi que des éventuels blessés. De notre côté, nous n'avons déploré ni mort, ni blessé. Et, je voudrais féliciter mes hommes engagés dans cette opération pour leur prompte réaction et leur professionnalisme qui fait que nous n'avons aucun élément touché», a déclaré le Gal Gervais Kouakou Kouassi.

Pour sa part, le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi s'est réjoui de la réaction énergique des hommes du Gal Gervais Kouassi qui a permis de repousser les assaillants. «Dès que l'information m'est parvenue à 1h du matin, j'ai eu le Gal Kouassi au téléphone. A ce moment-là, ses hommes étaient déjà sur le terrain et menaient la bataille contre ces coupeurs de route. J'ai été heureux de savoir que la riposte de la gendarmerie nationale avait été immédiate, et je tiens à féliciter le Gal Gervais Kouassi et tous ses hommes pour ce sens prompt dans la réaction pour sécuriser nos populations et leurs biens», a-t-il exprimé.

Notons qu'au moment où nous mettions sous presse, les membres du commando étaient encore en cavale et rien n'indiquait des morts et des blessés dans leur rang. Selon toute vraisemblable, ils ont tous réussi à prendre le large devant la puissance de feu des gendarmes de l'opération ''Renard'', laissant derrière eux une polémique qui enfle sur les mobiles de cette attaque. Était-ce un braquage ou un coup visant le régime via des positions des forces de sécurit&ea (...)

Lire la suite sur L'Inter


téléphone mobiles don lutte coupeurs de route gendarmerie information permis braquage




Educarriere sur Facebook