Angola / Immigration clandestine : 140 ouest-africains dont des Ivoiriens détenus


Une embarcation de clandestins en partance pour l'aventure. (Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: sam. 27 déc. 2014
  • Visites: 3649
  • Commentaires: 5
Triste fête de Noël pour 140 immigrés ouest-africains qui tentaient d'immigrer clandestinement en Angola. Partis de la RDC, ils n'ont pas eu le temps de s'installer dans ce petit eldorado pétrolier qu'ils ont payé des fortunes pour atteindre.

C'est depuis le samedi 20 décembre que leur embarcation a quitté le port de Mwanda en République Démocratique du Congo, (RDC). Pour ce voyage, ces candidats à l'aventure ont déboursé chacun entre 500 et 1000 dollars (250.000 Fcfa à 500.000 Fcfa) environ. Après cinq jours sur la mer, ils sont arrivés sur les côtes angolaises le jeudi 25 décembre. Mais les gardes-côtes angolaises ont mis fin à leur rêve.

Ils étaient 140 au total, dont 96 Guinéens, 11 Sénégalais, 2 Ivoiriens, 5 Congolais de Brazzaville, 21 Maliens, 10 Mauritaniens, 1 Tchadien, 2 Gambiens et 18 Burkinabés. Appréhendés, ils ont tous été conduits au centre de rétention de Trinita à 30 km de Luanda, d'où ils seront dans les prochains jours rapatriés vers leurs pays respectifs.

Dans une récente déclaration commune, des organisations de défense des droits de l'Homme, notamment la Rencontre africaine des droits de l'Homme (Raddho), Amnesty International/Mali, la Fédération internationale des Ligues des Droits de l'Homme (Fidh), la Ligue sénégalaise des Droits humains (Lsdh), l'Association malienne des Expulsés (AME), pour ne citer que celles là, ont vivement dénoncé ces arrestations. Elles ont appelé les autorité (...)

Lire la suite sur L'Inter


ville don jeu Mali Burkina Sénégal Guinée République Démocratique du Congo RDC Luanda Amnesty International candidats Ivoirien




Educarriere sur Facebook