Niger : Bamako déplore que « la CEDEAO puisse disposer d'une force militaire pour rétablir les autorités déchues »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 08 août 2023
  • Visites: 2465
  • Commentaires: 0
Alors que le Niger a tout juste fermé son espace aérien «face à la menace d'intervention» de la Cédéao, le chef de la diplomatie malienne Abdoulaye Diop déplore cette potentielle issue militaire.

Opposer à toute idée d'ingérence

Une intervention militaire au Niger de l'organisation des États ouest-africains pour rétablir le pouvoir du président Mohamed Bazoum pourrait être «une catastrophe», a prévenu lundi 7 août à Bamako le chef de la diplomatie malienne, opposé à un recours à la force contre les putschistes à Niamey.

La force militaire qui a été utilisée dans d'autres pays voisins ou dans d'autres contrées, on en voit les résultats. C'est une catastrophe

Abdoulaye Diop, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali, dit ne pas pouvoir «comprendre que monde/77718-sommet-de-la-cedeao-en-desaccord-les-membres-reportent-les-decisions-sur-les-juntes-du-mali-burkina-guinee">la Cédéao puisse disposer d'une force militaire pour aller rétablir des autorités déchues» au Niger et que «nous n'ayons jamais reçu une kalachnikov pour nous aider » contre les attaques «djihadistes». « La force militaire qui a été utilisée dans d'autres pays voisins ou dans d'autres contrées, on en voit les résultats. C'est une catastrophe », a déclaré Abdoulaye Diop, en présence de son homologue burkinabè Olivia Rouamba lors d'un événement visant à appro (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Bamako monde État Cédéao Mali




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour