Intervention armée au Niger : la Côte d'Ivoire fournira ''un bataillon'' de 850 à 1100 soldats

  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 11 août 2023
  • Visites: 1512
  • Commentaires: 0
Entre 850 à 1 100 soldats ivoiriens iront combattre aux côtés du Nigeria et du Bénin pour rétablir l'ordre constitutionnel au Niger, a annoncé le président Alassane Ouattara, le soir du jeudi 10 août 2023.

Un tournant décisif dans la réponse régionale à la crise au Niger. La Côte d'Ivoire participera activement à l'intervention militaire au Niger en fournissant un bataillon composé de 850 à 1 100 hommes, a fait savoir le président ivoirien Alassane Ouattara, à son retour du Sommet extraordinaire de la CEDEAO qui s'est tenu à Abuja le 10 août.

Le feu vert

Selon le chef de l'État, les dirigeants de la CEDEAO ont donné leur approbation pour une opération militaire qui débutera prochainement.

"Les chefs d'état-major auront d'autres conférences pour finaliser les détails, mais ils ont reçu le feu vert de la conférence des chefs d'État pour entamer l'opération dans les plus brefs délais", a déclaré le président ivoirien.

Il a également précisé que la Côte d'Ivoire enverra un bataillon comprenant entre 850 et 1 100 hommes, en coopération avec les forces du Nigeria et du Bénin, et que d'autres pays pourraient également se joindre à l'effort.

"Les putschistes peuvent décider de partir dès demain matin et il n'y aura pas d'intervention militaire, tout dépend d'eux", a ajouté Alassane Ouattara, soulignant le besoin de coopération des acteurs internes pour éviter une escalade militaire.

"Force en attente"

Cette décision de déploiement des militaires ivoiriens au Niger intervient après que les dirigeants de l'organisation régionale ont ordonné une action immédiate pour restaurer l'ordre constitutionnel dans ce pays du Sahel.

"Aucune option n'est exclue, y compris le recours (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire don État Alassane Ouattara jeu CEDEAO Nigeria Bénin ivoiriens



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour