ft-ad_1
Afrique/Monde

Burkina / 16e anniversaire de l'assassinat de Norbert Zongo : Isaac Zida promet de punir les crimes de Compaoré

post-img
La commémoration des 16 ans de la mort de Norbert Zongo a connu une forte mobilisation

La commémoration de la mort de Norbert Zongo a donné l'occasion au premier ministre de la transition burkinabé de se prononcer sur les assassinats commis par le président déchu et qui sont restés jusque-là impunis.

La mobilisation a été très forte le samedi 13 décembre 2014, à l'occasion de la commémoration du 16e anniversaire de l'assassinat du journaliste Norbert Zongo et de deux de ses compagnons.

Depuis 1998, les mobiles de ce crime n'ont jamais été élucidés et les auteurs n'ont pas été retrouvés. Une forte présomption de culpabilité continue de peser sur François Compaoré, le frère du président burkinabé, mais celui-ci n'a jamais été inquiété. Un mois après la révolution qui a chassé Blaise Compaoré du pouvoir, l'anniversaire de l'assassinat du journaliste a entraîné une mobilisation exceptionnelle. A cette occasion, l'opposition et la société civile, notamment les organisations de défense des droits de l'Homme, ont demandé aux nouvelles autorités du pays de rouvrir le dossier Norbert Zongo, ainsi que tous les autres qui dorment dans les tiroirs de la justice.

Présent à la cérémonie, le premier ministre de la transition, le lieutenant-colonel Isaac Zida, a promis que « justice sera rendue au camarade Norbert Zongo ». Il a aussi affirmé que justice sera rendue « à tous ceux qui (...)

Lire la suite sur Linfodrome.com


anniversaire mobiles don Blaise Compaoré François Compaoré opposition

Articles similaires