Jacqueville : Le bac manque de couler avec de nombreux passagers dont la sous-préfète - Plusieurs cas de traumatisme et d'importants dégâts matériels


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: vend. 08 août 2014
  • Visites: 4380
  • Commentaires: 14
« Vivement que les travaux du pont s'achèvent pour mettre fin à notre calvaire ! ». Ce bout de phrase d'un cadre de Jacqueville se justifie parfaitement. Vu qu'un drame a été évité de justesse sur le bac qui dessert cette localité.

L'engin partait à la dérive, quand il s'est écrasé contre un pavillon du pont en construction. Selon des témoins, il est en effet 18h30', le lundi 4 août 2014, lorsque le bac prend le départ pour la rive du côté de Jacqueville. A son bord, six véhicules et une cinquantaine de passagers parmi lesquels, Mme Berthé Affiza, la sous-préfète.

Mais une fois au milieu de la lagune, voilà que le moteur s'arrête subitement. Les tentatives du conducteur de remettre l'engin en marche s'avèrent infructueuses. Le bac se met alors à tanguer dangereusement. Puis les moments qui suivent, l'engin est entraîné par le courant d'eau vers la mer. C'est la panique générale au sein des passagers. Mais alors que le mastodonte file droit vers l'océan, il percute violemment l'un des pavillons du pont, avant de s'accrocher à un pieu. Il aurait fallu de peu, que les véhicules soient projetés dans la lagune. 

Le calvaire des usagers dure environ 30 minutes, (...)

Lire la suite sur Soir Info


Jacqueville




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour