Ferké : la police saisit 16 000 gélules et comprimés ''Kadhafi'' dans un camion en provenance d'un pays voisin


Le chauffeur et son apprenti dans les locaux de la DPSD
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 15 sept. 2023
  • Visites: 1357
  • Commentaires: 0
16 000 gélules et comprimés de Tramadol 250 mg classés médicaments de qualité inférieure et falsifiée (MQIF), utilisés dans la fabrication de la nouvelle drogue appelée ''Kadhafi'', ont été saisis, le mardi 12 septembre 2023, à Ferkessedougou.

La police ivoirienne a réalisé une saisie impressionnante de 16 000 gélules et comprimés de Tramadol 250 mg, classés comme médicaments de qualité inférieure et falsifiés (MQIF), le mardi 12 septembre 2023, à Ferkessedougou, chef-lieu de la Région du Tchologo. Ces produits étaient destinés à la fabrication de la nouvelle drogue nommée "Kadhafi" qui fait des ravages parmi la jeunesse ivoirienne. La valeur de la saisie est estimée à environ 11 750 000 francs CFA.

Le flair des éléments de la police

Cette opération fructueuse a été rendue possible grâce à la vigilance des forces de l'ordre, en particulier sous la direction du Commissaire Lassana Samagassi, chef de l'antenne régionale de la direction de la police des stupéfiants et des drogues (DPSD) de Korhogo. Leur flair et leur détermination à lutter contre la prolifération de la drogue "Kadhafi" ont permis de réaliser cette importante saisie.

Selon le Commissaire Lassana Samagassi, cette action découle des instructions du Directeur Général de la police nationale, l'Administrateur Général de Police Youssouf Kouyaté et de Mme le Directeur de la Police des stupéfiants et des drogues, le Commissaire Divisionnaire de Police Touré, épouse Atchet Mabonga. Ces instructions visent à renforcer la vigilance aux différents corridors et à intensifier les fouilles des individus et des véhicules pour lutter contre la diffusion de la drogue "Kadhafi".

La marchandise devait être remise à un contact à Abidjan

La drogue était soigneusement dissimulée dans des cartons et placée à l'intérieur de la cabine (11 LP6211) et de la benne d'un camion immatriculé 11LP6212, transportant du clinker en provenance de Bobo Dioulasso, au Burkina Faso, et à destination d'Abidjan, où elle devait être remise à un contact.

Les deux principaux suspects, le chauffeur du camion, O. Sawadogo (24 ans), et son apprenti-chauffeur, I. Sawadogo (24 ans), tous deux de nationalité burkinabé et résidant au quartier Sabribougou à Bobo Dioulasso, ont fourni des informations essentielles à la police. Leur coopération a permis de faire la lumière sur cette opération de trafic de drogue.

(...)

Lire la suite sur linfodrome.com


transport lutte Abidjan jeunes 2023 Youssouf Kouyaté Korhogo Dioula Burkina Faso Police drogue information ivoirien permis




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour