Faits divers

Kokumbo : le présumé assassin de Florence à l'hôtel interpellé, il l'a appelée 57 fois le jour des faits

post-img
La victime Agoh Adjoua Florence

Trois jours seulement après l'assassinat d'Agoh Adjoua Florence dans un hôtel à Kokumbo, le présumé assassin s'est rendu à la gendarmerie de Yamoussoukro pour avouer les faits.

C’est un soulagement pour les parents d’Agoh Adjoua Florence, jeune fille, originaire d'Akroukro, retrouvée morte, le dimanche 16 avril 2023, dans un hôtel à Kokumbo, dans le département de Toumodi. Son présumé assassin a été interpellé, le mercredi 19 avril 2023, à Yamoussoukro.

Le suspect ramené à Kokumbo

Traqué de toutes parts par la gendarmerie, après son forfait, l’homme a senti l’étau se resserrer autour de lui. Il avait quitté précipitamment Kokumbo pour la capitale politique ivoirienne où selon nos sources, il aurait pris la direction de la gendarmerie de Yamoussoukro pour se rendre et avouer son crime.

Les enquêteurs ont ramené, dans la soirée, le suspect à Kokumbo, lieu du crime. L'homme, qui serait l'ancien amant de Florence avec qui il aurait eu un enfant, est gardé en lieu sûr.

Jusqu'à présent, le présumé assassin n'a pas encore donné les mobiles du crime. Les raisons de l'assassinat restent inconnues, mais une information intéressante a été révélée. Le jour des faits, l'homme aurait appelé la victime 57 fois, son dernier appel ayant été émis à une heure du matin. Cette information peut potentiellement aider les enquêteurs à comprendre les raisons de l'assassinat.

Les autorités ont travaillé rapidement et efficacement pour tracer le suspect

Le fait que le présumé assassin se soit rendu lui-même aux autorités, bien que tardivement, est un soulagement pour (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


mobiles don 2023 jeu Yamoussoukro Toumodi gendarmerie information ivoirien

Articles similaires