Le Mali accuse la France de soutenir les terroristes, le chef de Barkhane juge ''insultantes'' ces allégations


Abdoulaye Diop, ministre des Affaires étrangères du Mali, lors d'une rencontre avec son homologue russe à Moscou, Sergei Lavrov, le 20 mai 2022.
Yuri Kadobnov/Pool Photo via AP
  • Source: tv5monde.com
  • Date: mer. 17 août 2022
  • Visites: 518
  • Commentaires: 0

Le Mali demande au Conseil de sécurité de l'ONU une réunion d'urgence pour faire cesser ce qu'il présente comme "les actes d'agression" de la France sous forme de violations de sa souveraineté, de soutien apporté selon lui aux groupes djihadistes et d'espionnage. Le pouvoir militaire du Mali se dit prêt à faire usage des armes contre l'armée française en cas de poursuite de ces violations de l'espace aérien en évoquant la "la légitime défense". "Ces accusations de soutien aux terrorisme sont insultantes pour la mémoire de 59 de camarades (soldats français), des forces maliennes et des soldats de la Minusma qui sont tombés en luttant contre le terrorisme", a répondu le chef de Barkhane, le général Baratz.

"Depuis le début de l'année 2022, les Forces armées maliennes, munies de nouvelles capacités, ont enregistré plus de 50 cas délibérés de violation de l'espace aérien malien par des aéronefs étrangers, notamment opérés par les forces françaises sous différentes formes".  Ces mots du ministre des Affaires étrangères maliens, dans une lettre datée du 15 août, sont adressés à l'ambassadeur et représentant permanent de la (...)

Lire la suite sur tv5monde.com


France Mali terrorisme




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour