Bagarre dans un maquis à Abobo Baoulé : Un policier dépossédé de son arme après avoir tenté d'en faire usage


L'adjudant de Police K.D. a été dépossédé de son arme de dotation (Photo d'illustration)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 29 mars 2022
  • Visites: 1307
  • Commentaires: 0
L'adjudant de Police K. D., en service à la Brigade Spéciale de Protection (BSP), et domicilié à Abobo Baoulé, a été dépossédé, le lundi 28 mars 2022, de son arme de dotation, après avoir tenté d'en faire usage, lors d'une altercation dans un maquis de son quartier.

L'adjudant de police K.D., en service à la Brigade Spéciale de Protection (BSP) n'a plus son arme de dotation, après avoir tenté d'en faire usage, le lundi 28 mars 2022, lors d'une altercation, dans un maquis, à Abobo Baoulé où il est domicilié. Il a tout simplement été dépossédé de son arme de dotation, un pistolet de marque vector.

Un adjudant des FACI présente l'arme au Commissariat de police du 34ème Arrondissement

Selon nos sources, le jour des faits, le Commissariat de police du 34 arrondissement d'Abobo Baoulé, a reçu, aux environs de 2 heures du matin, un homme dans ses locaux. Il s'agit de l'adjudant-chef des Forces armées de Côte d'Ivoire (FACI), K.K.L. Ce quinquagénaire en service au Groupement de Sécurité du Président de la République (GSPR) était porteur d'un message. 

police-abobo-baoule.webp" alt="" />

Aux policiers qui assuraient la permanence cette nuit-là, l'adjudant-chef qui était, pour la circonstance, accompagné de ses deux enfants, leur a présenté une arme à feu de marque Vector appartenant à l'adjudant de police K.D., en service à la Brigade Spéciale de Protection. Selon ses explications, le fonctionnaire de police a tenté de sortir son arme lors d'une altercation dans le maquis dénomm&eacu (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Forces armées de Côte d'Ivoire FACI Abobo Baoulé police fonctionnaire




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour