Hommage national aux 4 Casques bleus ivoiriens tués au Mali

  • Source: APA
  • Date: lun. 25 janv. 2021
  • Visites: 1173
  • Commentaires: 0
Un hommage national a été rendu lundi aux quatre Casques bleus ivoiriens tués au Mali, lors d'une cérémonie à l'Etat-major des armées à Abidjan, en présence de Alassane Ouattara et du représentant spécial des Nations Unies au Mali.

La cérémonie d'hommage a eu lieu à la Place d'armes général de corps d'armée Ouattara Thomas D'Acquin, au sein de l'Etat-major des armées au Plateau, le centre des Affaires d'Abidjan, en présence des parents des défunts, d'officiers supérieurs, de présidents d'institutions et du Premier ministre.

Ces quatre soldats tombés au champ d'honneur à Tombouctou, dans le Nord du Mali le 13 janvier 2021, à la suite d'une attaque terroriste, ont été promus à des grades supérieurs et décorés à titre posthume. Ils ont été faits,  chacun, chevalier de l'Ordre national.

Il s'agit du sergent chef Bakayoko Adama, promu au grade d'adjudant, du sergent chef Doumbia Yacouba, élevé au grade d'adjudant et du sergent Guieguy Amian Jean-Bernard, promu au grade de sergent-chef, tandis que le caporal Bamba Moustapha, a été fait caporal-chef.

L'attaque d'un contingent ivoirien survenue le 13 janvier 2021, au Nord de Tombouctou, au Mali, dans le cadre de la Minusma et de sa mission de remobilisation, a fait quatre morts et trois blessés dont l'état reste stable. 

La colonne des soldats ivoiriens, partie de Tombouctou, devrait rallier la localité de Bambara Maoudé située à 120 Km, plus au Sud. Mais, 15 Km avant cette destination, le blindé de tête saute sur un "engin explosif improvisé", puis suivent des rafales d'armes automatiques de terroristes.

L'affrontement entre le contingent ivoirien et les terroristes est violent. Au bout de 30 minutes, la riposte s'intensifie et l'adversaire est mis en déroute, a (...)

Lire la suite sur APA


Alassane Ouattara Abidjan Plateau Mali ivoiriens affrontement




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour