Blaise Compaoré est de retour à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire


(Photo d'archives)
  • Source: APA
  • Date: vend. 12 déc. 2014
  • Visites: 3898
  • Commentaires: 3

Le président burkinabè déchu, Blaise Compaoré, après un séjour de plus de trois semaines au Maroc, est de retour à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d'Ivoire, a-t-on appris vendredi de source médiatique.

Selon Jeune Afrique, l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré a atterri ce vendredi matin à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, où il avait séjourné quelques jours, avant de regagner le Maroc.

Le journal précise que Blaise Compaoré, avant de rejoindre la capitale ivoirienne, aurait au préalable séjourné brièvement à Libreville, au Gabon, puis à Brazzaville, au Congo, selon des sources gouvernementales.
Le président Compaoré a été poussé à la démission par une insurrection populaire les 30 et 31 octobre derniers, consécutive à sa volonté de modifier la Constitution du Burkina Faso afin de se maintenir au pouvoir.

Après sa démission le 31 octobre, Blaise Compaoré a fui son pays, quelques heures plus tard, pour se réfugier en Côte d'Ivoire grâce à l'aide la France.

Dans la capitale ivoirienne, il a été hébergé à l'hôtel Président de Yamoussoukro, avec des membres de sa famille dont son épouse ivoirienne Chantal, avant de regagner le Maroc, le 20 novembre dernier.

Au Maroc, le couple Compaoré, a séjourné dans une villa proche de Casablanca prêtée par un de leurs amis, rapportent certains confrères.

Des partis politiques de l'opposition marocaine s'étaient farouchement opposés à la présence de Blaise Compaoré au Maroc.

De même, en Côte d'Ivoire, certains partis politiques, notamment, le front populaire ivoirien (FPI), de l'ex-président Laurent Gbagbo, s'étaient opposés à l'''exil doré'' de Blaise Compaoré sur le sol ivoirien.

Quant au président Alassane Ouattara, il avait affirmé que Blaise Compaoré pouvait séjourner en terre ivoirienne tant qu'il le voulait.

ALK/cat




Laurent Gbagbo Alassane Ouattara Blaise Compaoré FPI Côte d'Ivoire Yamoussoukro France Afrique Burkina Faso Maroc Congo gouvernement insurrection Constitution opposition



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour