Région du Bafing / Violents affrontements entre populations à Koro : Un mort, plusieurs blessés, des domiciles saccagés - Le maire de Koro appelle au calme


(Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: mer. 12 mars 2014
  • Visites: 3465
  • Commentaires: 2
Ça ne va pas dans la localité de Koro, au nord-ouest de la Côte d'Ivoire, dans la région du Bafing. De violents affrontements ont éclaté entre des jeunes de cette localité, faisant un mort, plusieurs blessés et des domiciles saccagés.

Selon des témoins occulaires avec qui nous avons pu échanger hier, ce sont deux groupes d'individus qui s'affrontent depuis 72 heures. L'un se réclamant du nouveau maire élu de Koro, Dr Soumahoro Youssouf, et l'autre composé de personnes qui n'auraient pas apprécié l'élection du nouveau maire. Ce sont donc des pro et des anti-Soumahoro Youssouf, qui selon nos sources, se regardent en chiens de faïence depuis les élections municipales dernières, qui en sont arrivés aux affrontements ces derniers jours. Toujours selon notre témoin, tout serait parti de l'action d'un chef de village. Lequel chef aurait mis en place un groupe de jeunes qui feraient la loi dans la localité.

Sur les ordres de ce chef, rapporte notre informateur, ces jeunes ont commencé à installer des nomades peulhs et leurs troupeaux sur les terres dans cette commune rurale. Les jeunes proches du maire, qui ont constaté que les éléveurs peulhs s'installent, ont voulu en savoir davantage. Notamment sur ceux qui leur donnent l'autorisation de s'installer. Cette démarche n'aurait pas été appréciée par le chef de village commanditaire. Ce dernier aurait alors donné l'ordre à 10 de ses gros bras d'aller arrêter le jeune proche du maire qui conduisait les investigations. Mais, ceux-ci vont se heurter au refus catégorique et vigoureux des proches du maire. La bagarre violente, qui s'en suit, a été fatale pour un jeune anti-Soumahoro. Il a reçu un coup mortel.

Evacué à l'hopital de Touba, il e (...)

Lire la suite sur L'Inter


Côte d'Ivoire Bafing Koro élections affrontement




Educarriere sur Facebook