Média / Prix Ebony 2013 : le meilleur journaliste ivoirien connu ce samedi


Marcelline Gnéproust (à gauche), lauréate du prix Ebony 2012
  • Source: L’Inter
  • Date: sam. 28 déc. 2013
  • Visites: 2522
  • Commentaires: 1
La 15è édition du Prix Ebony, organisée par l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCI), va consacrer le meilleur journaliste ivoirien ce samedi 28 décembre. Institué en 1993, le prix Ebony vise à récompenser chaque année, les meilleurs journalistes. Hier vendredi 26 décembre, le président de la Commission permanente du jury, César Etou a publié la liste des candidats nominés aux Prix Ebony de l'édition 2013, dans les trois catégories que sont la Presse écrite et en ligne, la Radio et la Télévision. Depuis sa création, c'est la première fois que les journalistes de la presse en ligne sont invités à prendre part à ce concours qui vise à honorer les journalistes ivoiriens qui se sont distingués dans leurs productions écrites ou audiovisuelles, au cours de l'année. Une dizaine de journalistes sont nominés pour cette 15e édition placée sous le signe de la maturité. Il s'agit de Tché Bi Tché du quotidien LG Infos, M'Bra Konan du quotidien Soir'Info, Emmanuel Kouassi du quotidien Fraternité Matin, Koné Adama de RTI1, Flora Ballaud Gueye de Radio-Côte d'Ivoire, Alexandre Lebel du quotidien Le Patriote, Cheick Yvhane de Radio Nostalgie, Théodore Kouadio du site Fratmat.info, Digré Michel de RTI 2, Attoubé Eugène de RTI 1. Ces nominés sont en lice pour les Prix spéciaux : Nady Rayess de la meilleure production en Economie; BIT de la meilleure production sur les pires formes de travail des enfants; du Ministère de la Culture pour la meilleure production culturelle. Ces prix sont récompensés de la somme de 1 million de FCFA, un ordinateur portable et d'un trophée. Les nominés sont également en compétition pour les Prix Ebony sectoriels (Prix Joseph Diomandé du meilleur Reporter de l'année 2013; Prix Jean Pierre Ayé du meilleur Interviewer de l'année 2013; Prix Diégou Bailly du meilleur Enquêteur de l'année 2013) dotés chacun de la somme de 200 000 FCFA. Ils sont également en compétition pour le Super-prix Ebony 2013. Dans les critères de sélection, le jury a tenu compte des trois grands genres journalistiques que sont le reportage, l'interview et l'enquête.


César Etou RTI UNJCI Côte d'Ivoire travail des enfants concours candidats ivoiriens



Educarriere sur Facebook