Lutte contre les médicaments de rue : Plus de deux tonnes de produits pharmaceutiques prohibés saisis

  • Source: fratmat.info
  • Date: sam. 17 août 2019
  • Visites: 377
  • Commentaires: 0
La direction du médicament et de la pharmacie, en collaboration avec la direction de la police des stupéfiants et des drogues, a réussi, le vendredi 16 août 2019, un beau coup de filet dans la commune d'Abobo.

Il ne serait pas du tout excessif de pousser un ouf de soulagement après l'excellente saisie opérée dans la matinée d'hier, dans les environs de la mairie d'Abobo. Plus de deux tonnes de produits pharmaceutiques prohibés ont été sortis d'un entrepôt clandestin. Cette belle opération a été possible grâce aux efforts conjugués de l'équipe du docteur Rachel Duncan, directeur du médicament et de la pharmacie au ministère de la Santé et de l'hygiène publique et celle de la Direction de la police des stupéfiants et des drogues (Dpsd). Qui procédaient ainsi à un ratissage après le passage des éléments de la grande opération « épervier dans la commune ».

Tout a commencé autour de 9h 30, lorsque les collaborateurs du ministre Aka Aouélé et les journalistes invités pour l'opération arrivent dans les locaux de la mairie d'Abobo. L'attente se fait un peu longue sous cette pluie matinale. De plus, il n'y a aucune information sur le  déroulé de la mission. Toutefois, deux dames en blue jeans dont l'une porte une casquette, sont actives au téléphone et font des allées et venues. Elles soufflent des mots au docteur Rachel Duncan et à sa collègue Marie-Josèphe Bitty, directeur des établissements et professions sanitaires. 

Au bout d'un moment, le top départ est donné et c'est en ce moment que nous sommes informés de l'identité des deux dames au téléphone. Elles sont commissaires de police en service à la Dpsd. L'équipe se dirige à l'intérieur du marché situé non loin de la mairie. A quelques mètres de la voie principale, un petit stock de médicaments de rue est visible. Sur place, les autorités sanitaires expliquent que ces produits ont été saisis  lors d'une opération menée dans la zone. « Une partie a déjà été ramassée », rassure docteur Duncan. Néanmoins, personne ne semble satisfait de la moisson visiblement maigre, même si le principe est de débarrasser tous les marchés de ces produits de la mort.

Entrepôts… de la mort

Nos deux flics qui ne démordent pas, sont encore au téléphone. Cette fois, le cortège est conduit en face de l'entrée principale de la mairie, de l'autre côté de la rue. La ruelle, entre une papeterie de fortune et des toilettes publiques et entre des étals de commerçants,  nous conduit, cette fois, à ce que docteur Rachel Duncan a appelé le jackpot. Dans le couloir, des magasins avec une devanture sale, remplie d&rsquo (...)

Lire la suite sur fratmat.info


Rachel Duncan Aka Aouélé Abobo police drogue



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Magazine