Après sa réconciliation avec Debordo Leekunfa, DJ Arafat confie : « Six ans de guerre, c'est terminé »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 03 juil. 2018
  • Visites: 948
  • Commentaires: 0
Après une première médiation menée par Christy B pour voir les deux icônes du couper-décaler se réconcilier et une sévère mise en garde d'Alpha Blondy, DJ Arafat et Debordo Leekunfa ont finalement compris la nécessité de se remettre ensemble. C'est à Paris en France que les deux ambassadeurs de la musique ivoirienne ont décidé d'enterrer six ans de ''guerre'', de clashs et d'attaques.

Ils sont tous deux en Europe où ils mènent chacun une tournée européenne. Rien ne présageait qu’ils se rencontreraient pour s’asseoir à la même table pour se parler. Aucun des deux artistes n’avait d’ailleurs manifesté ce désir d’aller maintenant à la réconciliation. Même si des signes avant coureurs présageaient d’un tel rapprochement. Finalement, alors que leurs fans ne se doutaient de rien ou du moins ne s’attendaient à un tel scénario, DJ Arafat et Debordo dans en vidéo en direct depuis le Fouquet à Paris surprenaient ‘’magnans’’ et ‘’chinois’’ avec la nouvelle de leur réconciliation.

À lire cet article : Arafat DJ et Debordo se réconcilient depuis Paris, le message fort qu’ils ont lancé aux Ivoiriens et à leurs fans

« On a décidé, Tanguy (Debordo) et moi, d’enterrer la hache de guerre. On a montré au pays que deux ennemis peuvent se réconcilier. Mais, on n’était pas vraiment ennemis. On n’est pas ennemi à la base. Mais, je ne veux pas rentrer dans les détails. Là, de la façon vous nous voyez-là, le couper-décaler est en paix. Ceux qui veulent être avec nous sont avec nous. Ceux qui ne sont pas avec nous ne sont pas avec nous. Mais, nous, on souhaite que tout le monde soit avec nous », a justifié Daïshakan.

Pour DJ Arafat, il était temps de mettre un terme à six ans de guerre entre son ancien compagnon et lui. « 6 ans de guerre pour de sales personnes qui nous ont mélangés. Désormais, c’est terminé », a-t-il reconnu. Et les deux chanteurs de signer un pacte de non agression. « Moi, je promets désormais que tant qu’il ne m’attaque plus, je ne l’attaque plus. D’ailleurs, je souhaite qu’on ne s’attaque plus. Cet esprit-là n’est pas bon. On a un esprit de rassembleur aujourd’hui pour faire avancer les choses. Toute personne qui va essayer de rentrer entre lui et moi va rester. Que tu sois femme, garçon, ami(e) de Debordo ou d’Arafat, c’est moi qui le gère maintenant. Lui et moi, on se gère maintenant. Personne ne va plus rentrer, parce que ce que je vais lui dire, il va m’écouter, et ce qu’il va me dire je vais l’écouter. On va se donner des idées », s’est convaincu DJ Arafat.

Lire aussi : Alpha Blondy à DJ Arafat : « Si j’entends encore tes engueulades avec Debordo Leekunfa, tu vas me sentir »

Selon Debordo, plus question de se laisser manipuler par de tierces personnes. Parce qu’à l’en croire, unis, ils vont porter haut le flambeau de la musique ivoirienne. « Désormais, ce n’est pas qu’on ne va pas se cogne (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook