X

Yopougon / Drame : Une infirmière hospitalisée au CHU se suicide au couteau

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 19 fév. 2018
  • Visites: 3620
  • Commentaires: 0
Les locaux du Centre hospitalier universitaire (Chu) de Yopougon ont enregistré un drame qui pourrait faire date. Il s'agit de la mort que s'est volontairement donnée dame Madeleine Néto, une infirmière à la retraite, âgée de 62 ans.

La nouvelle de ce drame, peu ordinaire dans cet établissement, provoque rapidement une hystérie dans le centre hospitalier. Personnel médical, patients non grabataires, visiteurs, … chacun veut voir et comprendre ce qui a bien pu arriver. Mais de quoi s'agit-il exactement ?

 A en croire nos sources, c'est le lundi 12 février 2018 que dame Madeleine Néto est admise au Chu de Yopougon. Internée au service de Médecine 1, les praticiens diagnostiquent une asthénie et une anorexie. Dans le langage populaire et non médical, on parle là, de fatigue générale et de perte d’appétit.

A relire: Daloa : Un gendarme promu à un grade supérieur, se tire une balle dans la tête

 Rien de véritablement grave apparemment. Elle a été du corps médical et ses jeunes collègues vont certainement lui accorder beaucoup d'attention, dans sa prise en charge, afin qu'elle soit vite remise d'aplomb. Au regard de ce que disent les examens médicaux, la mémé a donc bien plus besoin de remontants, et ses bobos sont réglés. Enfin, c'est ce que peuvent avancer des profanes au domaine médical.

Mais, voilà qu'il va se produire quelque chose de complètement dingue, de totalement inattendue. En effet, dans la nuit du mercredi 14 au jeudi 15 février 2018, alors que les amoureux se célèbrent, pour la fête de Saint-Valentin, dame K.C., en service au Chu de Yopougon, est loin de son amoureux.

 A lire aussi: Insulté par sa mère : Un père de famille se suicide par overdose aux médicaments

En fait, elle est l’infirmière de garde, consignée au service de Médecine 1. Aux alentours de 3h du matin, comme cela se fait habituellement, elle sort de son bureau et part pour une visite des chambres. (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook