Football / Dja Djédjé : « Watford m'empêche de jouer sans explication »

  • Source: sport-ivoire.ci
  • Date: vend. 22 sept. 2017
  • Visites: 1477
  • Commentaires: 2

Muet sur sa situation à Watford, Brice Dja Djédjé a fini par sortir de son canapé où il se niche chaque week-end. Dans les colonnes de l’équipe, le défenseur ivoirien a vidé son sac et exprimé son malaise.

Pour la deuxième saison consécutive, Brice Dja Djédjé n’est pas des 25 joueurs de Watford inscris pour prendre part à la Premier League. Si une blessure avait été évoquée l’année dernière, les raisons de sa mise à l’écart pour la saison qui a démarré restent obscures. Même pour le concerné, loin de se douter d’un tel traitement à son arrivée de l’Olympique de Marseille.

Sonné, Brice baigne dans une atmosphère irrespirable chez les Hornets. « Je ne comprends pas du tout. Ils font leur choix mais ça me fait mal parce que je ne peux pas pratiquer mon métier. Ça commence à devenir invivable. Je ne suis pas heureux ici. Le fait de m’entraîner la semaine et d’être sur mon canapé le week-end, c’est horrible. Ce n’est pas parce qu’on me paye tous les mois que je peux tout accepter. Sinon, ça voudrait dire que je m’en fous », a-t-il indiqué.

Arrivé au seuil du tolérable, le défenseur international ivoirien de 26 ans crie son indignation et pointe du doigt une tentative de sabotage de sa carrière par les dirigeants de Watford. Et ce, depuis deux années. « Ça fait deux ans qu’on m’empêche de pratiquer le métier que j’aime, sans explication. Il y a des limites à ne pas dépasser. À un moment, je ne peux plus me taire. Ils me traitent comme un chien !, a lâché Brice Dja Djédjé sur sa situation qui ne devrait pas s’améliorer. Au moins jusqu’à janvier prochain. Avec l’ouverture du marché hivernal et une perspective de contrat de prêt pour reprendre le plaisir du jeu.

En attendant, sans temps de jeu, Dja Djédjé ne devrait pas apparaitre sur la liste de Marc Wilmots pour la 5è journées des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Il devrait ainsi être devancé par Mamadou Bagayoko, doublure de Serge Aurier sur le flanc droit de la défense des Eléphants de Côte d’Ivoire. Dans le groupe C des éliminatoires du Mondial Russe, zone Afrique, la Côte d’Ivoire ira défier le 6 octobre le Mali, à Bamako. Un autre grand moment que Brice serait obligé de suivre sur son canapé anglais.

Le samedi prochain, Watford se déplace sur la pelouse du Liberty Stadium de Swansea où évolue Bony Wilfried, dans le cadre de la 6è journée de Premier League.

Patrick GUITEY




Educarriere sur Facebook