Football / Emmanuel Eboué : Les supporters d'Arsenal l'ont hué...
« Je n'ai jamais pensé que les fans pouvaient me faire ça », regrette le footballeur »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 06 mars 2017
  • Visites: 4275
  • Commentaires: 1
Suspendu par la FIFA pour un an et englué dans des problèmes, Emmanuel Eboué dont le fils Mathis est pensionnaire de l'académie d'Arsenal raconte sa mésaventure avec les fans du club.

L’ex-international latéral droit ivoirien d’Arsenal, Emmanuel Eboué, 33 ans, comptait rebondir en mars 2016 avec Sunderland. Mais l’aventure avec les Black Cats a tourné court. Emmanuel Eboué a été mis à la porte après seulement 22 jours, sans le moindre match disputé. La FIFA l’ayant suspendu depuis le jeudi 31 mars 2016 pour un an, dans le litige qui l’oppose à son ex-agent Sébastien Boisseau à qui il doit environ 1,1 million d’euros, dans le cadre de son transfert d’Arsenal à Galatasaray.

Lire aussi cet article: Après avoir voulu se suicider, Emmanuel Eboué s'attaque à ses amis

 

Ruiné par un pasteur nigérian qui vit à Londres, Emmanuel Eboué essaie, à présent, de se réarmer moralement.

Emmanuel Eboué : « Je n’ai jamais pensé que les fans pouvaient me faire ça »

Interviewé par SFR Sport, le footballeur de 33 ans est revenu sur un événement qui l’a marqué, lors de son passage à Arsenal (2004-2011).

Revenu d’une blessure du genou, après avoir raté 9 matches de championnat, Emmanuel Eboué a signé son retour sur le terrain, lors de la réception de Wigan à Emirats Stadium, en décembre 2008.

Remplaçant au coup d’envoi, il est entré en jeu à la 32ème minute, en lieu et place de Samir Nasri blessé. La suite est racontée par Emmanuel Eboué à SFR Sport: « J’étais sur le banc. Quand je suis revenu, j’ai fait quelques erreurs sur le terrain et quelques mauvaises passes. Après cela, les fans sont allés parler à Wenger de me faire sortir. Quand j’ai vu mon numéro 27, j’étais choqué et j’ai dit mais pourquoi ? Je viens seulement de revenir. J’ai baissé ma tête comme ça. Cette période était très difficile pour être honnête. C’étais très dur pour moi, vu la façon dont j’aimais ce club. Je n’ai jamais pensé que les fans pouvaient me faire ça, mais c’est la réalité. Je suis revenu à l’entrainement et lorsque j’ai repris, je voyais de nombreux fans devant la porte. Ils chantaient mon nom. Ils disaient& (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook