Tabou / Des militaires battent à sang un gendarme


(Photo d'archives pour illustrer l'article)
  • Source: Soir Info
  • Date: vend. 16 sept. 2016
  • Visites: 3632
  • Commentaires: 0
Des frères d'armes qui rouent de coups un des leurs au point d'effaroucher des riverains témoins des faits.

L'incident s'est produit, le mardi 13 septembre 2016, dans le département de Tabou, précisément dans la localité de Djouroutou, à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Grabo.

Selon nos sources, tout est parti des empoignades verbales entre un gendarme et des militaires du 1er Bcp( Bataillon commando parachutiste), basés à Grabo. S'étant rendus à Djouroutou pour une mission de reconnaissance, ces militaires, dont deux officiers, tombent sur un gendarme, du nom de Yapo, en train de prendre un repas dans un kiosque à café. Ils l'approchent et lui demandent où se trouvent les locaux de la sous-préfecture. L'élément de la maréchaussée interrompt momentanément sa bouffe pour donner les informations aux militaires, fraternité entre frères d'armes oblige. Ceux-ci foncent alors tout droit vers la sous-préfecture.

Quelque temps après, les voilà de retour au kiosque à café où ils trouvent, toujours attablé, le gendarme. Une attitude qu'ils trouvent curieuse, pour un agent censé être en fonction. Ils le bombardent de questions, histoire de savoir à qui ils ont vraiment affaire. L'agent de la brigade de Grabo, leur explique alors qu'il est en fonction à un poste, situé à quelques mètres du kiosque, où l'attend d'ailleurs son collègue de service. Il ajoute qu'il l'a quitté momentanément, le temps de venir se mettre quelque chose dans le ventre, avant de mont (...)

Lire la suite sur Soir Info


Grabo Tabou café information




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour